Roland Garros inaugure le court "Simonne-Mathieu", doté de 5.000 places

À deux mois du coup d'envoi de Roland Garros, le directeur du tournoi, Guy Forget, et le président de la FFT, Bernard Giudicelli, ont inauguré le nouveau court Simonne-Mathieu ce jeudi. Plusieurs nouveautés ont également été dévoilées.

Roland-Garros 2019 est lancé. C'est plein de nouveautés que Guy Forget, directeur du tournoi et Bernard Giudicelli, président de la FFT, ont lancé cette nouvelle édition à commencer par le tout nouveau court Simonne-Mathieu qui sera le troisième court du site avec ses 5.000 places. "Un court à la personnalité forte, une revendication esthétique qui contribue à l'embellissement du jardin des serres, concilie force et beauté, botanique et sport, esthétique et tennis, tradition et audace de Roland-Garros", explique Bernard Giudicelli. Guy Forget, a annoncé que les joueurs "auront leur propre application mobile, un vrai accompagnement avant/pendant et après le tournoi. Ils disposeront de vestiaires plus spacieux et plus fonctionnels."

La maire de Paris, Anne Hidalgo, s'est félicitée de la rénovation de Roland Garros: "L'histoire de Roland-Garros est une belle histoire française et parisienne. Elle est jalonnée de combats, de batailles, de doutes, d'engagement, de défaites et de victoires. Je voulais que le tournoi reste à Paris. Rester en l'état, c'était courir le risque que le stade perde son statut international. Ça valait le coup de s'accrocher. L'idée n'était pas d'abîmer mais d'embellir."

Une figure de l'Histoire du tennis féminin

Née à Neuilly-sur-Seine en 1908, Simonne-Mathieu compte le deuxième plus gros palmarès de l'histoire du tennis féminin français derrière Suzanne-Lenglen (21 titres), qui a déjà un court à son nom à la Porte d'Auteuil. Anne Hidalgo a vanté les mérites de donner ce nom à ce court: "Simonne Mathieu était une grande joueuse (douze fois lauréate du tournoi) et une grande résistante, elle a été une des actrices de la Libération de Paris. Une figure qui doit nous éclairer et éclairer les jeunes générations." 

Un lifting pour le court Central
Depuis dix ans, Roland Garros tente de se rénover mais a été embêté par des recours, des interruptions et des tensions liés au dossier. En juin 2015, le permis de construire était délivré pour enfin commencer les travaux. 

En plein lifting depuis la fin de la dernière édition, le court central de Roland-Garros, devrait être livré dans les temps pour le tournoi ce printemps. Le projet d'agrandissement et de modernisation de Roland-Garros entre dans sa dernière ligne droite. Une semaine après l'édition 2018, le court Philippe-Chatrier avait été détruit à 80%. Objectif: moderniser le mythique central de la Porte d'Auteuil. Après la démolition, la reconstruction. Un chantier à ciel ouvert. Le court central de Roland-Garros devrait être prêt pour le tournoi ce printemps. Le planning étant "respecté", selon le responsable des travaux du stade dont la mue sera achevée en 2021.

L'affiche du tournoi dévoilée
Avant l'inauguration du tout nouveau court, Guy Forget avait présenté l'affiche de ce Roland-Garros 2019, confiée au peintre espagnol José Maria Sicilia: "Cet artiste contemporain signe une oeuvre abstraite à la fois technique et poétique", explique le compte twitter officiel du tournoi.