Plein écran

Rudy Demotte devient le premier francophone

Plein écran

Rudy Demotte devient ministre-président des gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté française, a annoncé jeudi le président du PS, Elio Di Rupo. Marie Arena devient ministre fédérale de l'Intégration sociale, des Pensions et des grandes villes en remplacement de Christian Dupont, désormais ministre communautaire de l'Education.

Les deux Secrétaires d'Etat PS sont l'échevin de l'Etat civil de la ville de Liège, Julie Fernandez Fernandez, et l'ex-échevin de Namur Frédéric Laloux, chef de groupe au Conseil communal. Ils seront respectivement Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, attachée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Laurette Onkelinx, et Secrétaire d'Etat chargé de la Lutte contre la pauvreté auprès de la ministre Marie Arena. Laurette Onkelinx devient également vice-première ministre. Paul Magnette est confirmé à son poste de ministre du Climat et de l'Energie.

Mission
Bombardé "ministre-président unique", Rudy Demotte a pour mission de rencontrer tous les 15 jours les ministres francophones du gouvernement bruxellois. "La solidarité entre Bruxellois et Wallons doit être plus forte que jamais", a commenté le président Di Rupo. Il s'agit de "montrer que les institutions peuvent rester telles quelles mais qu'on peut améliorer les synergies", a-t-il précisé, n'excluant pas, à cet égard, que l'on puisse "aller plus loin dans le futur".

M. Di Rupo a par ailleurs justifié le choix des deux Secrétaires d'Etat. "Il s'agit de personnalités de terrain", a-t-il dit, qui "sont issues de villes". "J'ai voulu que deux personnes s'occupent plus particulièrement des personnes handicapées et des fragilisés", a-t-il précisé.

Rapprochement
La question du rapprochement ou de la fusion des entités francophones anime régulièrement les discussions politiques. D'aucuns s'étaient étonnés que ce rapprochement n'avait pas eu lieu en juillet dernier lors d'un précédent remaniement. "Il faut tirer profit des opportunités qui se présentent", a indiqué le président du PS. Ce dernier s'est défendu d'avoir opéré ce choix à un peu plus d'un an de juin 2009 avec l'idée de viser les élections régionales.

"Nous ne sommes pas du genre à vivre en permanence avec l'idée que tout ce qu'on fait l'est en fonction d'une échéance", a-t-il dit. M. Di Rupo a par ailleurs estimé que la question relevait "de l'idéologie" et qu'on en discuterait "le moment venu".

Equilibre
Répondant à une question d'un journaliste sur le nombre pléthorique de Secrétaires d'Etat, Elio Di Rupo a fait la part des choses entre "l'idéal" d'une part et "le réel" d'autre part. "Une solution a été trouvée permettant au VLD d'avoir 4 ministres et du coup il y a 5 Secrétaires d'Etat francophones et 2 flamands", a-t-il précisé.

Rudy Demotte a pour sa part loué le rapprochement au sein de l'entité Wallonie-Bruxelles. "Dans le cadre du développement de la Wallonie et de Bruxelles, il y aura un ajustement de la politique d'éducation aux bassins économiques", a-t-il dit, évoquant qu'à cet égard la personnalité de Christian Dupont serait d'un grand intérêt.

M. Demotte a ajouté que son interlocuteur flamand, le ministre-président Kris Peeters n'aurait plus face à lui quelqu'un doté de "demi-compétences". Il aura face à lui "un ministre-président unique", a-t-il dit. Rudy Demotte a également eu quelques mots pour Marie Arena. "Elle n'a pas démérité. On est entré dans une logique où on rebat les cartes", a-t-il dit.

  1. Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Nadine W., 48 ans, risque deux mois de prison et une amende d’au moins 3.200 euros pour délit de grivèlerie le 28 avril dernier. Elle avait alors commandé une assiette de croquettes au fromage et un café pour une dizaine d’euros à la Casa Nostre, à La Panne, avant de quitter l’établissement sans régler la note. La femme n’en est pas à son coup d’essai. Elle est en effet connue des restaurateurs depuis des mois comme “le cauchemar de l’Horeca sur la côte”.