Plein écran
© belga

Rudy Demotte perd aux voix de préférence à Tournai

Le ministre-président wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte a emmené la liste PS à Tournai vers une légère hausse de 1,25%, à 42,19%, mais a perdu aux voix de préférence face à la députée Marie-Christine Marghem (MR).

Déjà championne des voix en 2000, Marie-Christine Marghem a obtenu 7.911 voix de préférence. Elle devance M. Demotte qui a fait 7.274 suffrages.

Suivent en voix de préférence Paul-Olivier Delannois (PS) avec 4.138 voix, Ludivine Dedonder (PS) avec 4.057 voix, Philippe Robert (PS) avec 3.163 voix et Rita Leclercq (PS) avec 2.040 suffrages.

Le PS obtient 18 des 39 sièges et devra donc composer avec un autre groupe. Mathématiquement, mais improbable, l'union du MR (12 sièges), du cdH (4 sièges) et d'Ecolo (3 sièges) pourrait reléguer le parti socialiste dans l'opposition.

S'il veut décrocher le mayorat, Rudy Demotte devrait probablement reconduire l'alliance entre le PS et le cdH.

  1. Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Nadine W., 48 ans, risque deux mois de prison et une amende d’au moins 3.200 euros pour délit de grivèlerie le 28 avril dernier. Elle avait alors commandé une assiette de croquettes au fromage et un café pour une dizaine d’euros à la Casa Nostre, à La Panne, avant de quitter l’établissement sans régler la note. La femme n’en est pas à son coup d’essai. Elle est en effet connue des restaurateurs depuis des mois comme “le cauchemar de l’Horeca sur la côte”.