Sauvé à 220 km des côtes, ce chien est un miraculé

VideoPersonne ne sait pourquoi le chien était à cet endroit ni depuis combien de temps il nageait dans la mer.

Des employés d'une plateforme pétrolière ont repéré la tête du chien entre les vagues. Très fatigué, l'animal lutte avec la mer quand il parvient à rejoindre la plateforme avant d'être secouru à 220 km des côtes thaïlandaises. Vitisak Payalaw, l'un des sauveteurs, pense que le chien a pu tomber d'un chalutier. 

Il a décidé d'adopter le miraculé et de le nommer Boonrod, "survivant du karma" en thaï. Malgré cette expérience traumatisante, l'animal n'est pas du tout apeuré depuis son sauvetage. "Depuis qu'il est monté à bord, il n'a ni aboyé, ni pleuré", s'est étonné Vitisak Payalaw.

Après deux nuits sur la plateforme, Boonrod a pu regagner la terre ferme. Pour l'occasion, le personnel du port a mis les petits plats dans les grands pour le recevoir: bouquets jaunes, colliers de fleurs et une bienveillance totale. 

En attendant le retour de Vitisak Payalaw, Boonrod a été placé dans une association locale, Smile Dog House. "Jusqu'ici, il se porte bien. Il souffre juste d'un problème à la peau", a indiqué l'un des membres.

  1. Les Brussels Urban Youth Games, un projet plein d’espoir pour redorer le blason de Molenbeek
    Play

    Les Brussels Urban Youth Games, un projet plein d’espoir pour redorer le blason de Molenbeek

    La commune de Molenbeek a donné lundi, sous un soleil de plomb, le coup d’envoi de la première édition des Brussels Urban Youth Games. Initié par Jacques Borlée, le coach des Belgian Tornados, l’évènement se déroule ces 24 et 25 juin sur différents sites et rassemble plus de 1.500 jeunes bruxellois. L’objectif? Donner un nouvel espoir à cette jeunesse et promouvoir les valeurs véhiculées par le sport, mais aussi restaurer l’image dégradée de la commune sur la scène internationale. Un projet ambitieux mais semé d’obstacles. “Le chemin est encore long”, nous confie l’initiateur du projet.