Plein écran
© epa

Schumacher: il faut maintenant s'attendre au pire

Dans le coma depuis le 29 décembre dernier, Michael Schumacher ne donne plus aucun signe d'amélioration. L'espoir de revoir l'ancien champion du monde en pleine santé est désormais exclu. Le pire est même à craindre.

Les semaines passent et la santé de Michael Schumacher ne semble plus vraiment évoluer. Le sort de l'ancien pilote de Formule 1 tombe même petit à petit dans l'oubli. La dernière information officielle est sortie le 4 avril dernier, pour expliquer que son état évoluait favorablement. Depuis, plus rien.

Gary Hartstein, l'ancien médecin de la Formule 1, a fait une nouvelle fois le point sur la santé de l'ex-champion, qui entame son sixième mois dans le coma. Ses conclusions sur son blog sont très pessimistes. "Tous les médecins travaillant avec un nombre significatif de cas d'accidents cérébraux ont vu des réveils surprenant et inattendus. Mais ils sont rares, douloureusement rares."

"Pourquoi ce silence de la famille?"
Désormais, il faut s'attendre au pire. "Je crains qu'on ne reçoive jamais de bonne nouvelle au sujet de Michael. Il n'y a aucune raison à ce que son entourage ne communique pas si les nouvelles sont bonnes... Tout le monde est en train de devenir très inquiet. Pour la famille, le silence est le mot d'ordre depuis des semaines à Grenoble. Pourquoi?"

La mort devient de plus en plus probable, comme l'avance Hartstein, statistiques à l'appui. Avant 6 mois de coma, plus de 40% des patients se réveillent. Après, ils sont rares à s'en sortir. Et entre 6 et 12 mois, la moitié des patients décèdent. Des chiffres qui font froid dans le dos.