Schumacher placé en phase de réveil progressif

UpdateSelon les informations exclusives du journal L'Equipe, Michael Schumacher a été placé en phase de réveil progressif par les médecins du CHU de Grenoble. L'ex-pilote allemand est dans le coma artificiel depuis quatre semaines.

Le quotidien sportif français se montre toutefois très prudent précisant que l'information émane d'une "source interne au Centre hospitalier universitaire de Grenoble" où Schumacher a été transporté après sa chute. Victime de graves lésions au cerveau, Schumacher a été opéré à deux reprises.

Décrit comme lent et incertain, le processus ne garantit pas des résultats. Mais il est en tout cas annonciateur d'une amélioration de l'état de "Schumi", d'autant qu'il réagirait plutôt bien depuis que le réveil a été doucement entamé, soit cette semaine.

"Ces informations (...) ne permettent toutefois pas d'affirmer que Schumi est en passe de sortir définitivement de cette phase d'incertitudes et qu'il est susceptible de le faire sans séquelle."

Quatre semaines de coma, c'était le délai maximum pour réveiller le patient. Le chemin est long: on abaisse la sédation et on voit comment il réagit. "Le réveil se manifeste par l'ouverture des yeux et le rétablissement d'une capacité de communication, plus ou moins importante, que l'on vérifie par l'exécution d'ordres simples : "ouvrez les yeux", "fermez-les yeux", "ouvrez la bouche", "serrez la main". Cette capacité de relation, Schumacher semble donc la manifester", écrit le quotidien sur son site, qui a interrogé le Professeur Jean-Luc Truelle, ancien chef du service de neurologie de l'hôpital Foch à Suresnes.

"Le pronostic vital n'est plus engagé"
Il ne faut toutefois pas s'attendre à ce que "Schumi" puisse retrouver tous ses moyens immédiatement. Il devrait, dans le meilleur des cas, être dans une phase de confusion durant les deux prochains mois. Le processus pour retrouver toutes ses capacités peut même s'étaler sur plusieurs années, après un traumatisme crânien aussi important.

Le médecin précise que le pronostic vital n'est plus vraiment engagé. "Le temps joue en faveur du patient. Mais il est beaucoup plus difficile de porter un pronostic sur la récupération. Elle s'étale sur plusieurs années dans le cas des traumatismes crâniens graves."

Néanmoins, même s'il faut rester prudent, la nouvelle aura de quoi donner un peu d'espoir à la famille et aux fans de l'ancien pilote de F1.

  1. “Le médicament le plus cher du monde ne guérira pas Pia”

    “Le médicament le plus cher du monde ne guérira pas Pia”

    Ellen De Meyer, la maman de la petite Pia, est bouleversée par les centaines de milliers de SMS envoyés pour permettre à sa petite fille, atteinte d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, d’avoir accès au “médicament le plus cher du monde”. Mardi soir, sur la chaîne VTM, elle confiait cependant que son enfant ne guérirait pas si elle reçoit la piqûre à 1,9 millions d’euros de Zolgensma. “Je veux le dire clairement aux gens: c’est une maladie qui restera dans son corps mais elle sera capable de mener une vie relativement confortable. L’injection permettra à Pia d’utiliser pleinement les muscles qui ne sont pas morts.”
  2. Elle est belle et elle “a un nom”. Violée, elle fait face à un choix horrible: se taire ou être lynchée
    Interview

    Elle est belle et elle “a un nom”. Violée, elle fait face à un choix horrible: se taire ou être lynchée

    Mazarine Pingeot sort “Se taire”, un roman qui dit qu'il faut parler quand on a été violée, peu importe le nom de famille que l’on porte. Beaucoup pensent qu’elle s’est inspirée de l’histoire de Pascale Mitterrand, la petite fille de son père, qui avait accusé Nicolas Hulot de viol. Pascale avait 20 ans à l'époque, elle était photographe et l'affaire a été médiatisée l'année passée alors qu’elle ne l'avait pas souhaité. Il y a effectivement quelques parallèles. “Mais ce n’est pas son histoire”, nous dit Mazarine Pingeot au téléphone. “Elle n’est pas Mathilde. C’est écrit dans le prologue: au lieu de s’intéresser au problème de fond, on cherche des noms. L’histoire de Pascale m’a inspirée mais comme d’autres histoires moins connues.” L'anecdotique étant désormais évacué, on peut entrer dans le vif du sujet.
  3. Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde
    Play
    Mise à jour

    Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde

    Originaires de Wilrijk, les parents de la petite Pia, un bébé de neuf mois atteint d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, ont lancé une grande action à l’échelle nationale pour sauver leur enfant. Tous les Belges, tant au nord qu’au sud du pays, sont invités à envoyer un SMS au 4666. Vers 21h ce mardi, 800.846 messages avaient déjà été envoyés et ça n’en finit pas de grimper. “Il n’y pas de mots”, a confié la maman de Pia à nos confrères de HLN.