Plein écran
© Photo News

Sécurité: la Région doit jouer un rôle plus important

Les ministres du gouvernement bruxellois ont demandé mardi soir au Premier ministre, par l'entremise de Charles Picqué, le transfert des compétences jusqu'à présent assurées par le gouverneur de l'arrondissement de Bruxelles-capitale en matière de coordination de la sécurité.
 
Avant la réunion au 16 rue de la Loi, les ministres bruxellois avaient chargé le ministre-président de faire part au Premier ministre de leur souhait de pouvoir organiser un réel Observatoire de la Sécurité d'analyse des faits pour orienter les politiques sécuritaires, tant préventives que répressives.
 
Actuellement, la Région-capitale ne dispose pas des compétences nécessaires pour mettre cet Observatoire en place, seule. Dans l'immédiat, le gouvernement bruxellois souhaite que le fédéral soulage le travail de la police bruxelloise de tâches imposées par le même échelon fédéral, qu'il modifie les normes de financement de la police locale, et allège les exigences de recrutement pour favoriser un recrutement de Bruxellois qui connaissent a priori mieux le terrain.
 
Les ministres bruxellois veulent encore que l'on donne à la Justice les moyens de fonctionner plus rapidement. Charles Picqué a par ailleurs présenté au Premier ministre l'analyse du gouvernement bruxellois.
 
Même s'ils ne constatent pas d'augmentation des délits à Bruxelles, les ministres bruxellois se sont dits préoccupés par l'augmentation de la violence des faits commis en recourant aux armes, la diminution de l'âge des auteurs de délits et la recrudescence des petites incivilités génératrices d'un sentiment d'insécurité. (belga)