Plein écran

Sexisme en rue: Sharia4Belgium réagit

VideoSharia4Belgium a réagi à la suite de la diffusion du reportage de Sofie Peeters sur le sexisme en rue. Pour l'organisation islamiste, la jeune femme a eu tort de se promener dans un tel accoutrement.

C'est dans une vidéo publiée sur YouTube, que Sharia4Belgium a remis en cause l'attitude de Sofie Peeters, l'étudiante qui a réalisé le documentaire "Femme de la rue", qui fait couler beaucoup d'encre depuis quelques jours. Dans ce documentaire, la Bruxelloise originaire de Louvain qui étudie à la Haute Ecole flamande Rits dénonçait l'attitude sexiste et les injures dont sont victimes les femmes en rue et principalement à Bruxelles. Elle affirme que dans la plupart des cas, les insultes sont proférées par de jeunes allochtones.

Le représentant de l'organisation islamiste, Abu Haniefa, ne mâche pas ses mots envers la jeune femme. Pour les musulmans radicaux, c'est Sofie Peeters qui est à blâmer dans cette histoire. "Elle se promène à moitié nue et a le visage peint comme un clown", déclare le représentant de Sharia4Belgium dans cette vidéo. "C'est une prostituée bon marché".

Et Sharia4Belgium d'enfoncer le clou. "C'est entièrement de sa faute si elle a été agressée verbalement et si elle a été harcelée", ajoute Abu Aniefa. "Pourquoi pensez-vous que les femmes sont très légèrement vêtues et qu'elles se peignent le visage de la sorte? C'est pour les hommes!"

Le reportage de Sofie Peeters, diffusé le 26 juillet aux Galeries Cinéma ainsi que sur la chaîne néerlandophone Canvas, fait débat sur le net et principalement sur Twitter où le hashtag  #harcelementderue est devenu l'un des plus populaires ces derniers jours.