Plein écran
Aviva Shalit, mère de Gilad Shalit, à l'annonce de la libération prochaine de son fils © reuters

Shalit échangé contre 1.027 palestiniens, dont Barghouthi

Le chef du Hamas en exil Khaled Mechaal a affirmé mardi que 1.027 prisonniers palestiniens, dont 27 femmes, sont concernés par l'accord d'échanges conclu avec Israël pour la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit, détenu à Gaza depuis 2006 après son enlèvement par des groupes armés palestiniens.
 
"Le Hamas et Israël ont abouti à la conclusion d'un accord en vertu duquel 1.027 Palestiniens, dont 27 femmes, de nos héroïques détenus seront libérés en deux phases", a déclaré M. Mechaal lors d'une conférence de presse retransmise par des télévisions arabes.
 
M. Mechaal, qui a salué l'Egypte pour son rôle dans cet accord qu'il a qualifié de "grande réalisation", a précisé que 450 détenus seraient libérés "dans une semaine" et 550 autres "dans deux mois".
 
Marwane Barghouthi, un des animateurs de l'Intifada des années 2000, et le chef du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP, gauche radicale) Ahmad Saadat, condamnés respectivement à perpétuité et à 30 ans d'emprisonnement par Israël, retrouveront la liberté aux termes de cet accord, a indiqué à l'AFP un haut responsable palestinien. (belga/acx)