Plein écran
© photo_news

"Si l'imam de la Grande Mosquée peut rester, on retirera sa carte de séjour"

Si Abdelhady Sewif, l'imam de la Grande Mosquée à Bruxelles, a fait appel de la décision de Theo Francken de lui retirer sa carte de séjour, Jan Jambon a répété que l'intention était de ne pas le garder en Belgique, quoi qu'il arrive.

Cette semaine, la commission d'enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars avait recommandé de mettre un terme entre la Grande Mosquée de Bruxelles et ses liens avec l'Arabie Saoudite. Conséquence de ce rapport, l'imam s'est vu retirer sa carte de séjour pour ses liens supposés avec le salafisme.

Alors qu'il s'exprimait lors d'un débat avec l'expert en radicalisation Montasser AlDe'emeh, Jan Jambon a répété sa ferme intention d'exclure l'imam de la Grande Mosquée de Bruxelles. "S'il obtient gain de cause, nous allons immédiatement retirer sa carte de séjour, mais en changeant la motivation. Si ce n'est pas le cas, il sera aussitôt écarté", relaye l'hebdomadaire néerlandophone Knack.

"La majorité des imams veut nous aider. Mais..."
Au cours de ce débat organisé par l'association d'étudiants anversoise Katholiek Vlaams Hoogstudenten Verbond (KVHV), le ministre de l'Intérieur a rappelé que cela faisait quelque temps que la Grande Mosquée était dans le viseur des autorités. Dès 2016, des rumeurs évoquaient déjà des problèmes. "La Sûreté de l'État avait alors déclaré: 'Nous n'avons pas de raisons de réagir.' Cette année, il a demandé un nouveau rapport, et l'analyse a été adaptée: il s'est avéré qu'il était un adepte du salafisme."

Jambon a tout de même souligné que des efforts importants étaient fournis par la communauté musulmane, même s'il admet qu'il y a un bémol. "La très grande majorité des imams sont des personnes bien intentionnées qui nous demandent ce qu'elles peuvent faire pour aider. Ce que je ne comprends pas c'est qu'elles n'aient pas encore organisé de grande assemblée avec toutes les nuances de l'islam dans notre pays, pour se mettre autour de la table."

Plein écran
© belga