Plein écran

Sierre: le doigt d'honneur d'un photographe indigne la toile

L'image d'un photographe posté aux alentours de l'école Sint-Lambertus d'Heverlee faisant un doigt d'honneur commence à faire parler d'elle sur la toile. Le cliché a été pris par un riverain indigné par l'attitude de la presse autour de l'établissement scolaire frappé par le dramatique accident en Suisse.

Sur Facebook, sous la photo, Jan Vanderbergh explique: "La presse est arrivée ici en masse. Et son attitude - tant de la presse internationale que nationale- a été insupportable à certains moments. Donc ce samedi matin, furieux, j'ai décidé de devenir un miroir et de prendre en photo ceux qui nous photographiaient."

"Devinez ce qui s'est passé? La plupart d'entre eux n'ont pas aimé ça.", poursuit-il. "Certains étaient visiblement mal à l'aise, ce qui révèle au moins un certain sentiment de honte. D'autres souriaient ce qui n'est pas vraiment l'attitude adéquate. Beaucoup sont venus me dire: "Je ne vous comprends pas". Ce qui était exactement ce que je pensais d'eux aussi."

"Et puis, il y a eu ce type que l'on voit sur le cliché. Apparemment un photographe professionnel vu son équipement. Il n'avait pas envie d'être pris en photo de près et il m'a donné cette image, un parfait reflet de lui-même et de beaucoup de ses collègues", affirme Jan Vanderbergh.

Et l'homme ensuite de dédier cette photo à "ceux qui sont venus frapper à ma porte pour des détails sans importance, à ceux qui ont harcelé les enfants dans la cour, à ceux qui ont violé les propriétés des gens pour demander aux enfants d'identifier des victimes sur des photos volées. Il cite ensuite plusieurs journaux flamands et les rédacteurs en chef de Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad, "qui pensent que tout sur internet est du domaine public". Il encourage d'ailleurs ces derniers à publier son message. Il conclut en remerciant les équipes de la VRT pour leur comportement respectueux.