Plein écran

Six Belges sur dix souhaitent l'interdiction des minarets

Une enquête réalisée par iVOX pour l'hebdomadaire Le Soir magazine à paraître mercredi, montre que 59,3 % des Belges interrogés sont favorables à l'interdiction de la construction des minarets, alors que les Suisses s'étaient prononcés à hauteur de 57,5 % pour cette interdiction.
 
Les Wallons en tête
Trente-huit pour cent des Belges interrogés se sont déclarés tout à fait favorables à l'interdiction de la construction de minarets. Parmi ces 38 %, les Wallons sont les plus favorables (44 %), devant les Bruxellois (40,3 %) et les Flamands (34,3 %).
 
Si l'on prend le critère de l'âge, le groupe des plus de 50 ans est bien plus favorable (47,9 %) à l'interdiction que le groupe des 30-49 ans (32,8 %) et des moins de 29 ans (29,9 %). Les hommes sont plus favorables à l'interdiction que les femmes, avec 41,8 % contre 34,2 %.
 
Minarets, mosquées, même combat
Les Belges ne seraient pas seulement opposés à la construction des minarets, ces tours extérieures d'où traditionnellement les muezzins appellent les fidèles à la prière, mais également à la construction de mosquées.

Le sondage montre que 56,7 % des personnes interrogées sont opposées à l'édification de mosquées en Belgique et 61 % ne veulent pas qu'une mosquée soit édifiée dans leur quartier.
 
Ces résultats sont issus d'une enquête en ligne réalisée par iVOX du 3 au 5 décembre 2009 auprès de 1.050 personnes, avec un indice d'erreur de 3 %. (belga/acx)