Plein écran
© photo_news

Succès étriqué mais mérité pour un Standard séduisant

Ne vous fiez pas au score, le Standard a certainement joué son meilleur match depuis le début de la saison. Jamais les Rouches ne se sont créé autant d'occasions, surtout en première période. Grâce notamment à un excellent Trebel et à Yattara, préféré à Ivan Santini. Pour sa première titularisation, le Guinéen est à créditer d'une bonne rencontre. Moins entreprenants en seconde mi-temps, les Liégeois ont fait la différence sur coup-franc (63e Faty, 1-0). Les Standardmen peuvent juste regretter de ne jamais s'être mis à l'abris.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

Revivre le direct commenté

Voir les plus belles photos

1. Première réussie pour Yattara
Pour sa première titularisation, l'ancien Lyonnais a livré une prestation encourageante. Mobile, il a offert des solutions à ses partenaires et a même tenté sa chance à trois reprises durant la première demi-heure. Il a également montré une certaine aisance sur le plan technique et un visage combatif. Remplacé par Santini, quelques secondes après le but d'ouverture de Faty, le Guinéeen a été applaudi par les fans liégeois. Jusqu'à présent, Muslin ne les a pas encore associés sur le front de l'attaque. Pourtant le Croate a montré qu'il se sentait plus à l'aise avec un compère à ses côtés, il l'a demontré avec Teddy Chevalier du côté de Courtrai.

2. Des individualités performantes
Difficile de pointer un joueur qui a évolué en-dessous de son niveau face à Waasland. Mis à part peut-être Kasmi, un peu trop discret, tous les Liégeois ont presté le match qu'il fallait. Trebel a même fait beaucoup mieux que cela. Le meneur des Rouches a été brillant. Particulièrement inspiré et au-dessus de la mêlée sur le plan technique, il aurait même pu réaliser un doublé, avec un peu plus de chance et de lucidité devant le but.

3. Et de 4!
Tout n'est pas parfait, loin de là. Mais depuis la défaite encourue à Courtrai, le Standard a aligné quatre succès consécutifs (deux fois 2-1 et deux fois 1-0). Faites le compte, cela fait deux buts encaissés en 360 minutes... Pas mal! Et ce malgré les absences de plusieurs défenseurs et le repositionnement de Faty dans l'axe de la défense. Signe que l'organisation mise en place par Muslin tient la route sur le plan défensif. Les Liégeois reviennent à un point du trio de tête.