Plein écran
Theo Francken (N-VA). © photo_news

Theo Francken répond à Donald Trump sur les visas humanitaires: "Cette affaire ne concerne que les Belges"

Dans une lettre adressée au gouvernement fédéral, le président américain Donald Trump demande des explications sur les visas humanitaires que l'ex-secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a octroyés via des intermédiaires à 1.502 ressortissants syriens. Theo Francken lui a répondu sur Twitter.

Dans un courrier envoyé au ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR), le gouvernement américain demande des éclaircissements sur les visas humanitaires accordés, via des intermédiaires, par Theo Francken, lorsque celui-ci gérait l'Asile et la Migration. Voir la Belgique avoir recours à un "système alternatif" pour des ressortissants syriens qui disparaissent ensuite des radars n'enchante pas les Américains.

Directement concerné, Theo Francken a répondu au président américain via Twitter. Et le nationaliste flamand en a profité pour tacler ses anciens collègues au gouvernement fédéral.

"Sauver des chrétiens est un problème pour l'administration @realDonaldTrump?! Ne me faites pas rire. Ce gouvernement minoritaire organise une fuite confidentielle après l'autre pour tenter de me nuire. C'est si transparent", a réagi Theo Francken, manifestement courroucé par cette nouvelle.

"Je veux lire cette lettre soi-disant officielle des États-Unis. Le lien établi sous presse avec le programme 'visawaiver' n'a aucun sens. Ce programme concerne les Belges. Les dégâts causés par les opérations d'un gouvernement minoritaire défaillant se poursuivent. C'est vraiment très transparent", a poursuivi Theo Francken dans un autre tweet.