Plein écran
Theo Francken © photo_news

Theo Francken veut durcir le regroupement familial

La N-VA souhaite durcir les règles en matière de regroupement familial. "Toute personne souhaitant retrouver sa femme ou son enfant devrait gagner au moins 1.757 euros par mois, soit 140% du salaire de base", explique Theo Francken. L'ancien secrétaire d'État semble trouver un soutien auprès du MR.

Les Belges et les non-Européens qui souhaitent amener un membre de leur famille dans notre pays doivent pouvoir prouver qu'ils ont un foyer et des moyens de subsistance suffisants. Le système belge exige que leur arrivée ne pèse pas sur la sécurité sociale. Autrement dit, le foyer doit gagner au moins 120% du salaire vital, soit 1.505,78 euros nets par mois. "Mais que vous ayez un seul conjoint ou quatre enfants, ce montant reste le même. Avec ces 1.505 euros, vous devez pouvoir subvenir aux besoins d'une famille de six personnes, donc couvrir les frais du loyer, des assurances, les coûts fixes et la nourriture. Ce n'est pas suffisant ", déclare Theo Francken.

Des règles plus strictes
La N-VA souhaite donc relever le plafond des revenus à 140% du salaire vital, soit 1.757 euros nets par mois. Pour chaque membre supplémentaire de la famille, ce montant devrait augmenter de 10%. Un homme qui souhaite que sa femme et ses trois enfants viennent dans notre pays devrait donc gagner 170% du salaire de base, soit 2.133 euros nets par mois.

Le système prévoit une exception
Dans la première année suivant leur reconnaissance, les réfugiés peuvent demander le regroupement familial sans avoir à prouver qu'ils disposent de ressources financières suffisantes. Theo Francken veut raccourcir cette période à six mois. "La directive européenne prévoit un délai de carence de trois mois. Des pays comme l'Allemagne, les Pays-Bas et la France ont déjà appliqué ce délai. Une période de six mois me semble être un juste milieu". La question est de savoir si sa proposition n'ira pas à l'encontre du droit européen fondamental à la vie familiale. Theo Francken ne craint aucun problème juridique mais diverses organisations, comme l'Ordre des barreaux flamands, ne sont pas du même avis.

Une annonce avant la nouvelle législature
Theo Francken ne s'est pas prononcé plus tôt à cause d'un refus du CD&V et du MR, dit-il. Mais aujourd'hui, il souhaite mettre des conditions plus strictes sur la table, avant la formation du nouveau gouvernement. La présidente d'Open Vld, Gwendolyn Rutten, a également suggéré, il y a quatre ans, de relever le plafond des revenus à 150% du salaire vital. Et il y a moins de deux mois, Olivier Chastel, ancien président du MR, a proposé la même chose. "Si je me fie aux déclarations publiques, je trouverai un soutien auprès du MR", a déclaré Theo Francken.

  1. Reprise des traitements de Vincent Lambert: “Du sadisme pur”
    Mise à jour

    Les parents de Vincent Lambert obtiennent la reprise des soins en appel: “Du sadisme pur”

    La cour d’appel de Paris a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie, interrompus depuis lundi matin, jusqu’à ce qu’un comité de l’ONU se prononce sur le fond de son dossier. Les avocats des parents du Français Vincent Lambert sont attendus mardi matin au centre hospitalier de Reims pour vérifier la reprise, au moins provisoire, des soins.