Plein écran
© reuters

Tottenham sur le podium pour au moins 24 heures

Tottenham, vainqueur 1-2 de Sunderland devant 41.168 spectateurs, samedi sur la pelouse du Stadium of Light lors de la 20e journée du championnat d'Angleterre de football, s'est hissé sur la troisième place du podium de la Premier League avec 36 points au détriment de Chelsea (35) qui ne joue que dimanche à Everton (33). Simon Mignolet, le gardien de Sunderland, et Moussa Dembélé (Tottenham), qui a reçu un carton jaune à la 79e minute, ont joué tout le match, alors que Jan Vertonghen (Tottenham) est resté sur le banc.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© ap
Plein écran
© ap
Plein écran
© epa
Plein écran
© ap
Plein écran
© afp
Plein écran
© reuters

Avec l'international français Hugo Lloris dans les buts, les Spurs ont poursuivi sur leur lancée en décrochant une troisième victoire en quatre matches. Apres avoir concédé le premier but signé contre le cours du jeu par l'Irlandais John O'Shea juste avant la mi-temps, les joueurs d'André Villas-Boas ont repris les devants à la reprise en seulement six minutes grâce à des buts de l'Espagnol Cuellar contre son camp (1-1, 48) et Aaron Lennon (1-2, 51e).

Les Londoniens, qui ont pris la mauvaise habitude d'encaisser en fin de match cette saison, ont cette fois préservé leur avantage, Lloris n'étant jamais vraiment inquiété. Le seul bémol pour Tottenham est le nouveau carton jaune pour simulation attribué à Gareth Bale. L'ailier gallois avait pourtant bien été touché par Craig Gardner à 10 minutes de la fin. Mais l'arbitre Martin Atkinson a jugé qu'il avait plongé. Bale ne jouera donc pas contre Reading (16h00) le jour de l'an après trois cartons jaunes en moins de dix matches, tous pour simulation! "Il y a une persécution contre lui" s'est insurgé Villas-Boas après la rencontre.

Easy pour Manchester United
Manchester United s'est tranquillement imposé 2-0 devant 75.595 spectateurs, samedi à Old Trafford face à West Bromwich, et conserve ses 7 points d'avance sur son poursuivant et rival Manchester City après 20 journées. Même sans Robin Van Persie, laissé sur le banc au coup d'envoi, les Red Devils n'ont pas connu de soucis pour battre WBA, sixième du classement et équipe surprise de la première partie de saison.

Grâce à l'ouverture du score tres précoce (1-0, 9) sur un but contre son camp de l'Irlandais du nord Gareth McAuley, ManU a aisément pu gérer la rencontre et s'est créé de nombreuses occasions. Sur l'une d'elle, Robin Van Persie, entré au jeu à la 66-ème minute à la place de Shinj Kagawa, a doublé la mise d'une superbe frappe (2-0, 90e). Romelu Lukaku a remplacé le Suédois Markus Rosenberg à la 67e minute, mais n'a pas marqué non plus. Ce qui fera plaisir au manager Sir Alex Ferguson, trois jours après les 3 goals encaissés à domicile contre Newcastle (4-3). Ce n'est du reste que le troisième fois de la saison que la cage de United reste inviolée.

Nasri exclu
Manchester City, réduit à dix dès la 45e minute après l'exclusion de Samir Nasri, a en revanche bataillé pour s'imposer 3-4 à Norwich dans un match fou, grâce notamment à un doublé du Bosniaque Edin Dzeko. Trois jours après une défaite décevante à Sunderland (1-0), les champions en titre ont beaucoup souffert jusqu'à la dernière minute sous la pression adverse.

L'exclusion de Samir Nasri juste avant la mi-temps pour une altercation avec Sébastien Bassong aurait pu coûter cher aux Mancuniens qui ont su rester solides pour finalement s'imposer. Tout avait parfaitement commencé avec deux buts de Dzeko dans les cinq premières minutes. Mais Anthony Pilkinton (1-2, 15e) puis le carton rouge de Nasri ont rééquilibré la rencontre après la pause.

Norwich et Manchester City ont ensuite joué au chat et à la souris pendant toute la seconde période avec des buts de l'Argentin Kun Agüero (1-3, 50e) et un but contre son camp de Mark Bunn (2-4, 67e) pour City, tandis que par deux fois (63e, 75e) l'Ecossais Russell Martin a riposté pour Norwich. La défense visiteuse orchestrée par Vincent Kompany n'a donc pas été d'une très grande efficacité Carrow Road.

Plein écran
© ap