Trente-et-une interpellations à la suite des incidents place de la Monnaie

VideoTrente-et-une personnes ont été interpellées à la suite des incidents qui ont eu lieu mercredi en fin d'après-midi sur la place de la Monnaie à Bruxelles, indique Olivier Slosse, porte-parole de la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles, qui précise ignorer pour l'heure combien d'arrestations sont de caractère administratif ou judiciaire. Parmi les interpellés se trouve "Vargasss92", le "Youtubeur" à l'initiative du rassemblement. La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles lance un nouvel appel à la population pour identifier les auteurs des violences perpétrées mercredi après-midi. On déplore deux blessés légers.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news

"A l'appel d'un youtubeur, un rassemblement non autorisé a eu lieu sur la place de la Monnaie. Des casseurs se sont mélangés au groupe et ont déclenché des incidents, à la suite de quoi la police est immédiatement intervenue, avec fermeté et sans tergiverser. Seize personnes ont été interpellées et d'autres interpellations suivront. La situation est à présent sous contrôle", indique la porte-parole du bourgmestre. Le parquet de Bruxelles n'a pour sa part pas encore enregistré d'arrestations judiciaires.

Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, suivent la situation avec le Centre de crise, a indiqué le porte-parole de M. Michel.
Il a exprimé son soutien aux forces de l'ordre "qui s'investissent pleinement pour maintenir l'ordre public". "La violence contre nos services de sécurité est inacceptable", a-t-il souligné.

Vers 16h30, un groupe d'une centaine de personnes s'est attaqué à la police sur cette célèbre place du centre de la capitale. Des agents ont essuyé des jets d'objets et la police s'est retirée pour préparer une intervention avec davantage d'effectifs. La police s'est alors déployée en nombre entre la place et la rue de la Fourche, procédant à quelques interpellations et essuyant des jets de planches.

Peu après 17h00, alors que les agents tentaient d'évacuer les dernières personnes présentes - dont certaines très jeunes -, des petits groupes se sont dirigés vers l'arrière de la Bourse en criant des slogans hostiles aux policiers. Dans une certaine cohue, ces derniers ont installé des barrages filtrants, d'abord rue des Fripiers, puis rue du Marché aux poulets et rue du Marché aux herbes, où deux nouvelles interpellations ont eu lieu.

Une adolescente victime d'un malaise avait entre-temps été évacuée par les pompiers.

Au moins un véhicule et du mobilier urbain ont été détériorés. Des vitres de la bibliothèque Muntpunt ont été brisées. Des vandales se sont aussi saisis des grilles entourant la patinoire des Plaisirs d'hiver, en cours de construction, pour causer du tumulte. Peu avant 18h00, la majorité des policiers s'était retirée du quartier et la situation était revenue au calme

Les jeunes s'étaient réunis à l'initiative de Vargasss 92, un Youtubeur français très célèbre auprès des jeunes sur Snapchat. Hier soir, il avait appelé ses fans à se réunir sur la place de la Monnaie, en précisant qu'il ne voulait pas de débordements. Vargasss92 peut être considéré comme un influenceur avec pas moins de 600.000 followers sur Instagram. L'ambiance aurait dégénéré lorsqu'une équipe de la police a tenté de l'aborder, d'après le porte-parole de la police, Olivier Slosse. Il aurait été interpellé, selon nos confrères de la RTBF.

"Quand je serai là, je vous demande de ne pas courir parce que les policiers vont m'évacuer à la première seconde et je ne veux pas cela. Je veux rester avec vous le plus longtemps possible", avait-il indiqué dans son annonce. D'autres rassemblements à son initiative avaient déjà causé d'importants mouvements de foule, voire des incidents, en France.

La station De Brouckère a été fermée environ une heure à cause de ces incidents.

Plein écran
© DR
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo