Plein écran
Le bateau a quitté Chypre lundi/hier, défiant la blocus de la marine israélienne.

Un bateau d'aide à Gaza encerclé par la marine israélienne

Un bateau transportant 21 militants pro-palestiniens a été encerclé mardi en pleine mer par cinq navires de la marine israélienne pour l'empêcher d'atteindre la bande de Gaza, a indiqué le mouvement "Free Gaza" qui organise cette expédition.

Matériel médical, jouets, kits d'aide humanitaire
"Des bâtiments de guerre israéliens ont entouré le bateau et menacé d'ouvrir le feu s'il ne faisait pas demi-tour. Lorsque les activistes ont refusé de se laisser intimider, les forces d'occupation israéliennes ont commencé à brouiller leurs instruments de navigation", a affirmé le mouvement dans un communiqué.

Le bateau transportant du matériel médical, des jouets et des kits d'aide humanitaire est parti de Chypre lundi dans le but de dénoncer le blocus israélien imposé à la bande de Gaza depuis la prise de contrôle du Hamas islamiste en juillet 2007.

Un prix Nobel de la paix à bord
Plusieurs expéditions du même ordre avaient été menées avec succès l'an dernier et avaient permis de remettre de l'aide aux habitants de Gaza. Mais une dernière tentative, à la mi-janvier, en pleine offensive de l'Etat hébreu dans le territoire palestinien, avait été repoussée par la marine israélienne.

Le bateau, sur lequel se trouvent des activistes de 11 nationalités dont la prix Nobel de la paix Mairead Maguire, devait accoster sur les côtes de la bande de Gaza mardi, après une trentaine d'heures de trajet.

Mensonge sur la destination du navire
Interrogé par l'AFP, un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, a indiqué que ce bateau n'avait pas le droit de pénétrer dans les eaux territoriales de la bande de Gaza, "car ses propriétaires ont menti en affirmant au départ que le port de destination était Port-Saïd" en Egypte.

"De plus, les eaux territoriales de la bande de Gaza, de même que toute l'enveloppe extérieure des frontières des territoires palestiniens, sont restées sous la seule responsabilité d'Israël aux termes des accords d'autonomie conclus en 1993", a ajouté ce responsable.

"La marine israélienne avisera"
Interrogé sur la manière dont Israël allait agir envers le bateau, le responsable s'est borné à affirmer que "la marine israélienne avisera". (belga/th)