Plein écran
© photo_news

Un bel été pour les parcs d'attractions

Malgré les conditions climatiques, les parcs d'attractions ne semblent pas mécontents de leurs chiffres de fréquentation enregistrés au cours des mois de juillet et août 2011, selon un tour de table réalisé lundi auprès d'eux.

Sans avancer de chiffres concrets, le parc Walibi dit avoir connu une fréquentation en hausse durant l'été 2011, et ce en raison de ses nouvelles infrastructures en intérieur. Durant ses nocturnes de la mi-juillet à la mi-août, le parc wavrien a accueilli chaque samedi plus de 10.000 visiteurs en moyenne.
 
Plopsa Group a connu un "très bon été", enregistrant d'ailleurs un propre record mensuel avec quelque 300.000 visiteurs en août, une augmentation expliquée grâce à sa zone en intérieur, le Mayaland. A Plopsaland La Panne et Plopsa Indoor Coevorden, le nombre de visiteurs a augmenté de 5%. Quant à Plopsa Coo, le nombre de visiteurs a par contre diminué de 20%, victime de la météo.
 
Le dolphinarium de Bruges a été témoin d'une augmentation générale de 10% par rapport à juillet et août 2010, avec une augmentation de 14% en juillet 2011.
 
Le parc Bobbejaanland, qui fête cette année ses 50 ans d'existence, n'avance pas de chiffres concrets, mais n'est "pas mécontent" de sa saison estivale.
 
De son côté, le parc de Bellewaerde a connu une saison "assez stable". Les mois de juillet et août ont certes des résultats en baisse par rapport à la même période en 2010, et ce en raison des mauvaises conditions climatiques. (belga)

  1. “Le médicament le plus cher du monde ne guérira pas Pia”

    “Le médicament le plus cher du monde ne guérira pas Pia”

    Ellen De Meyer, la maman de la petite Pia, est bouleversée par les centaines de milliers de SMS envoyés pour permettre à sa petite fille, atteinte d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, d’avoir accès au “médicament le plus cher du monde”. Mardi soir, sur la chaîne VTM, elle confiait cependant que son enfant ne guérirait pas si elle reçoit la piqûre à 1,9 millions d’euros de Zolgensma. “Je veux le dire clairement aux gens: c’est une maladie qui restera dans son corps mais elle sera capable de mener une vie relativement confortable. L’injection permettra à Pia d’utiliser pleinement les muscles qui ne sont pas morts.”
  2. Elle est belle et elle “a un nom”. Violée, elle fait face à un choix horrible: se taire ou être lynchée
    Interview

    Elle est belle et elle “a un nom”. Violée, elle fait face à un choix horrible: se taire ou être lynchée

    Mazarine Pingeot sort “Se taire”, un roman qui dit qu'il faut parler quand on a été violée, peu importe le nom de famille que l’on porte. Beaucoup pensent qu’elle s’est inspirée de l’histoire de Pascale Mitterrand, la petite fille de son père, qui avait accusé Nicolas Hulot de viol. Pascale avait 20 ans à l'époque, elle était photographe et l'affaire a été médiatisée l'année passée alors qu’elle ne l'avait pas souhaité. Il y a effectivement quelques parallèles. “Mais ce n’est pas son histoire”, nous dit Mazarine Pingeot au téléphone. “Elle n’est pas Mathilde. C’est écrit dans le prologue: au lieu de s’intéresser au problème de fond, on cherche des noms. L’histoire de Pascale m’a inspirée mais comme d’autres histoires moins connues.” L'anecdotique étant désormais évacué, on peut entrer dans le vif du sujet.
  3. Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde
    Play
    Mise à jour

    Plus de 800.000 SMS envoyés pour sauver la petite Pia, qui a besoin du médicament le plus cher du monde

    Originaires de Wilrijk, les parents de la petite Pia, un bébé de neuf mois atteint d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, ont lancé une grande action à l’échelle nationale pour sauver leur enfant. Tous les Belges, tant au nord qu’au sud du pays, sont invités à envoyer un SMS au 4666. Vers 21h ce mardi, 800.846 messages avaient déjà été envoyés et ça n’en finit pas de grimper. “Il n’y pas de mots”, a confié la maman de Pia à nos confrères de HLN.