Plein écran
© reuters

Un documentaire accuse Michael Jackson d'actes pédophiles: "Pathétique"

Les héritiers de Michael Jackson ont qualifié jeudi de "scandaleux et pathétique" un nouveau documentaire accusant le chanteur défunt d'agressions sexuelles sur deux enfants. "Leaving Neverland", qui doit être présenté au festival du film de Sundance à la fin du mois, retrace l'histoire de deux trentenaires qui assurent avoir été victimes d'abus sexuels de la part du "Roi de la pop" lorsqu'ils étaient âgés de 7 et 10 ans.

"Voilà encore une oeuvre extravagante, une tentative scandaleuse et pathétique d'exploiter et de tirer profit de Michael Jackson", ont dénoncé les héritiers du chanteur dans un communiqué diffusé par différents médias américains.

Ce "prétendu" documentaire est "juste une réédition de vieilles allégations infondées. Il serait surprenant qu'un quelconque réalisateur digne de ce nom soit impliqué dans un tel projet", poursuit le texte.

Le documentaire, qui tire son nom du ranch fantasmagorique construit par l'artiste en Californie, a été réalisé par Dan Reed. Ce dernier a déjà signé plusieurs documentaires, dont un consacré aux attentats meurtriers contre la rédaction de Charlie Hebdo, à Paris en 2015.

Les producteurs de "Leaving Neverland" ont confirmé au magazine spécialisé Rolling Stone que les deux hommes accusant Michael Jackson sont le chorégraphe Wade Robson, qui a porté plainte en 2013 contre le défunt chanteur, et James Safechuck, qui avait poursuivi les héritiers de Michael Jackson. Les deux procédures ont été rejetées en 2017.

"On doit entendre les voix des victimes"
Dan Reed assure toutefois prendre ces accusations au sérieux. "S'il y a bien une chose que nous avons apprise, c'est que les abus sexuels sont complexes et qu'on doit entendre la voix des victimes", a-t-il dit dans un communiqué. "Il a fallu beaucoup de courage à ces deux hommes pour dire leur histoire, et je n'ai aucun doute sur leur crédibilité".

Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 d'une surdose médicamenteuse. Le chanteur, qui avait raconté dans un documentaire aimer dormir - en toute innocence selon lui - avec des petits garçons, a été à plusieurs reprises accusé d'actes pédophiles. En 1993, un adolescent de 13 ans avait porté plainte pour attouchements. L'affaire s'était réglée à l'amiable contre 15 millions de dollars. En 2005, Michael Jackson était passé en jugement pour des abus commis sur un autre mineur, mais avait été acquitté.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.