Plein écran
© epa

Un frère et une soeur new-yorkais parmi les victimes

- Une carte de Brussels Airport retrouvée dans un appartement d'Abaaoud
- L'EI revendique les attentats dans deux vidéos
- "Salah Abdeslam ne veut plus parler"
- Opération anti-terroriste à Schaerbeek
- Des personnes interpellées suite aux attentats de Bruxelles
- Najim Laachraoui identifié comme l'un des kamikazes de Zaventem
- Les métros circulent à nouveau entre Gare Centrale et Schuman
- Le dernier bilan officiel fait état de 31 morts et 300 blessés

En Direct

 pas de nouveaux faits marquants

22h54 Un frère et une soeur new-yorkais parmi les victimes. "Nous sommes profondément attristés d'apprendre la mort de Sascha et Alexander Pinczowski dans les affreux attentats de Bruxelles", a déclaré le maire, Bill de Blasio, dans un communiqué. Le gouverneur Andrew Cuomo a présenté ses condoléances à la famille, "au nom de tous les New-Yorkais", après la mort de "deux des nôtres".

21h07 Après avoir diffusé un communiqué, Daesh a revendiqué les attentats de Bruxelles dans deux vidéos. Des djihadistes belges y prennent la parole en français. Selon Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes "Pour la 1e fois l'un des intervenants promet la paix aux Occidentaux en échange de la fin des bombardements".

"Le cauchemar ne fait que commencer"
"Nous n'acceptons plus de vivre humiliés et soumis. Nous nous soumettons à Allah seul. Aujourd'hui, nos frères vous ont fait goûter à un évènement effroyable. Vos coeurs ont vibré de peur. Et le cauchemar ne fait que commencer. Sachez que ce qui viendra plus tard, sera encore plus effroyable. Rappelez vous, mon message d'il y a un an, lorsqu'on a annoncé qu'on attaquerait Paris et Bruxelles. Nous y sommes parvenus et sachez que nous avons d'autres cibles et que nous sommes déterminés", indique dans la vidéo l'homme qui serait originaire de Verviers.

"Réagissez contre vos gouvernements"
L'autre djihadiste demande aux autorités occidentales de retirer leurs troupes: "Nous, ici, sur la terre du khalifat, nous vous donnons un conseil: réagissez contre vos gouvernements qui vous plongent dans le chaos. Dites leur de retirer leurs avions, dites leurs de retirer leurs soldats. Et vous vivrez en paix."

"L'ère de la guerre"
Les deux hommes se réjouissent également de "l'humiliation" infligée "au peuple d'occident": "Vous qui connaissez cette vie de plaisance, cette vie de distraction, cette vie où vous étiez plongés dans l'insouciance. Sachez qu'aujourd'hui cette ère est révolue. Vous vous trouvez dans l'ère de la guerre. L'ère où le sang coulera dans vos rues. L'ère où vous verrez vos êtres les plus chers mourir devant vous."

20h24 Environ 2.000 personnes sont allées vendredi récupérer leur voiture à Brussels Airport. Un des tiers des voitures laissées sur les parking de l'aéroport mardi après les attentats terroristes ont ainsi été reprises par leurs propriétaires. Il sera encore possible de récupérer son véhicule demain/samedi et dimanche, a indiqué Anke Fransen, porte-parole de Brussels Airport.

Plein écran
© photo_news

20h07 La personne interceptée vendredi après-midi midi avenue Rogier à Schaerbeek n'est pas Mohamed Abrini, confirme le parquet fédéral. Lors de l'opération menée à Schaerbeek vendredi après-midi, un homme a été intercepté par la police à hauteur d'un arrêt de tram avenue Rogier, non loin de la place Meiser.

Plein écran
© ap

20h00 Le président turc Erdogan s'en est pris aux autorités belges et néerlandaises. " Regardez ces gouvernements d’incompétents. On attrape un terroriste, on le renvoit aux Pays-Bas et ces gens ne prennent pas les mesures nécessaires face aux terroristes. Et il les relâchent. Comment peut-on expliquer cela ?

19h37 Interpol propose à la Belgique un soutien "logistique et opérationnel" à la suite des attentats qui ont frappé Bruxelles mardi. L'Organisation internationale de police criminelle veut identifier les liens potentiels entre divers réseaux terroristes et les attaques perpétrées à travers le monde, ressort-il vendredi d'un communiqué.

Plein écran
© belga

19h33 Le parquet fédéral confirme que Salah Abdeslam use de son droit au silence. Salah Abdeslam, qui a été appréhendé le 18 mars à Molenbeek, a depuis lors été entendu à quatre reprises par les enquêteurs ou par le magistrat instructeur, rapporte vendredi le parquet fédéral. Il fait usage de son droit au silence depuis le 19 mars.

Plein écran
© belga

19h28 Le numéro d'information 1771 a reçu, depuis les attentats, quelque 17.460 appels. Durant le week-end prolongé de Pâques, les collaborateurs de IPG seront disponibles de 8 à 18h.

18H35 Une nouvelle perquisition est en cours à Schaerbeek, a constaté l'Agence Belga sur place. D'après les habitants du quartier concerné, une partie de la rue a été bouclée dans le courant de l'après-midi par des véhicules de la police et de l'armée, avant que la police ne pénètre dans une habitation. Peu après 18h00, la rue avait été libérée mais la perquisition est toujours en cours. Des agents de police en civil sont postés devant l'entrée mais ne font aucun commentaire.

18H11 "Le Tribunal d'application des peines a fait son travail", selon le président du tribunal de première instance de Bruxelles. "Dès que l'assistant de justice a signalé, mi-juin 2015, qu'Ibrahim El Bakraoui ne s'était plus présenté à ses convocations, le ministère public a été averti, via un rapport dressé par l'assistant de justice, et il est alors le seul à pouvoir réagir", a expliqué le magistrat.

Important

17h28 "Après les attentats de Zaventem et Maelbeek, Salah Abdeslam ne veut plus parler" selon le procureur fédéral, a indiqué vendredi le ministre de la Justice Koen Geens à la Chambre.

Plein écran
© photo_news

17h12 L'aéroport de Charleroi gère exceptionnellement 184 mouvements d'avions vendredi, soit 92 départs, ce qui représente entre 30.000 et 35.000 passagers, a indiqué son porte-parole, Vincent Grassa, contacté par l'agence de presse Belga. A la suite des attentats de Bruxelles et à la fermeture temporaire de Brussels Airport, Brussels South Charleroi Airport (BSCA) a pris en charge plusieurs vols de différentes compagnies, notamment ceux de Ryanair.

"En temps normal, à cette période de l'année, nous accueillons en moyenne entre 25.000 et 30.000 passagers, soit 140 mouvements d'avions, voire 160 pour un jour de grande affluence", explique Vincent Grassa. "Via les avions déviés, nous accueillons donc près de 10.000 passagers en plus."

Plein écran
© belga

17h06 Cinquante patients ont déjà été admis à l'hôpital universitaire d'Anvers depuis les attentats survenus à Bruxelles et Zaventem. Vendredi, plusieurs personnes se sont également présentées pour des problèmes auditifs, avec des acouphènes notamment. Il s'agit principalement de soins ambulatoires, après lesquels les patients peuvent rentrer chez eux.

Le ZiekenhuisNetwerk Antwerpen (ZNA) soigne encore huit victimes, dont quatre se trouvent au centre des brûlés de l'hôpital Stuivenberg. Le groupe d'hôpitaux GasthuisZusters Antwerpen (GZA) s'occupe encore d'un patient qui y a été transporté après les attentats. D'autres ont été transférés vers des centres de brûlés spécialisés.

Plein écran
© belga

17h01 Les métros peuvent à nouveau emprunter le tronçon entre Schuman et Gare Centrale, les enquêteurs ayant terminé jeudi leurs recherches à Maelbeek, indique la Stib. Celle-ci va donc pouvoir aller constater les dégâts à la station. La station de métro Arts-Loi a par ailleurs été rouverte vendredi après-midi. Elle a toutefois dû être évacuée juste après sa réouverture, après que "quelque chose de suspect" a été remarqué, précise un porte-parole. La station était à nouveau accessible quelques minutes plus tard.

Concrètement, sur la ligne 1, le métro fait arrêt à Stockel, Crainhem, Alma, Roodebeek, Tomberg, Montgomery, Merode, Schuman, Arts-Loi, Gare Centrale, De Brouckère, Comte de Flandre, Beekkant et Gare de l'Ouest.

Sur la ligne 5, les arrêts Herrmann-Debroux, Delta, Pétillon, Merode, Schuman, Arts-Loi, Gare Centrale, De Brouckère, Comte de Flandre, Beekkant, Gare de l'Ouest, Jacques Brel, Saint-Guidon, Bizet, CERIA et Erasme sont desservis.

Les métros circuleront toutefois à vitesse réduite à hauteur de Maelbeek. Le métro 2 marque, lui, des arrêts aux stations Ribaucourt, Rogier, Botanique, Madou, Arts-Loi, Trône, Louise, Porte de Hal, Gare du Midi, Gare de l'Ouest, Beekkant, Simonis.

Pour la ligne 6, les rames s'arrêtent à Ribaucourt, Rogier, Botanique, Madou, Arts-Loi, Trône, Louise, Porte de Hal, Gare du Midi, Gare de l'Ouest, Beekkant, Simonis, Belgica, Bockstael, Stuyvenberg et Roi Baudouin.

Concernant les trams, les lignes 3 et 4 seront exploitées normalement, à l'exception des stations Parvis de Saint-Gilles, Lemonnier, Anneessens et Bourse. Les stations de prémétro Albert, Gare du Midi, Porte de Hal, Horta, De Brouckère, Rogier et Gare du Nord sont exploitées.

Pour les lignes 7 et 25, la circulation est normale, sauf aux stations Boileau et Georges Henri, non desservies. Les stations de prémétro Montgomery et Diamant sont exploitées. Seuls les bus 12 et 22 ne circulent pas.

Au total, 39 des 69 stations de métro et de pré-métro seront donc ouvertes à l'heure de pointe en fin de journée vendredi. Les stations de métro fermeront leurs portes à 19h00.

Plein écran
© belga

16h57 Pour rappel, des traces ADN de Najim Laachraoui, l'un des deux kamikazes de l'aéroport de Bruxelles, ont été retrouvées sur plusieurs objets explosifs ayant servi dans les attentats du 13 novembre à Paris et sur "un morceau de tissu utilisé au Bataclan" à Paris, a annoncé vendredi le parquet fédéral belge.

Plein écran
© ap
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga

16h34 L'opération antiterroriste menée vendredi après-midi à proximité de la place Meiser à Schaerbeek est terminée. Le service de déminage de l'armée a quitté les lieux à l'instar des unités spéciales de la police, a constaté l'agence Belga sur place.

Lors de l'opération qui a débuté vers 13H45, un homme a été intercepté par la police à hauteur d'un arrêt de tram avenue Rogier, non loin de la place Meiser, où un périmètre de sécurité avait été dressé, selon le bourgmestre de la localité, Bernard Clerfayt.

D'après un témoin sur place, le suspect a pris une femme et un enfant en otage, avant de relâcher ce dernier. L'homme aurait ensuite utilisé la dame comme bouclier humain. Il a néanmoins été neutralisé par les forces de l'ordre, qui lui ont demandé de se déshabiller afin de s'assurer qu'il ne portait pas d'explosifs sur lui. Légèrement blessé à la jambe, il a ensuite été emmené en ambulance vers un hôpital.

Selon Mobiris, le tunnel Reyers-Meiser a été rouvert à la circulation. Le périmètre de sécurité autour de la place Meiser était maintenu vers 16H00

16h18 Il y a quelques minutes, la station de métro Arts-Loi a été évacuée à cause d'un colis suspect. Tout est finalement rentré dans l'ordre.

16h12 Contrairement à ce qui a pu être avancé par un autre média, Mohamed Abrini n'est pas l'individu neutralisé à Schaerbeek aujourd'hui. C'est confirmé par le procureur fédéral. Une enfant accompagnait le suspect, dont l'identité n'a pas encore été confirmée. Il possèdait un sac à dos et il comptait monter dans le tram avant son interpellation.

16h11 La station de métro Arts-Loi a été évacuée selon un journaliste du journal Le Soir présent sur place. Pas d'autres informations à ce sujet pour le moment.

Plein écran
© photo_news

16h05 Le parquet fédéral a dévoilé ces informations via un communiqué de presse.

Dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet fédéral à la suite des attentats de l’aéroport de Bruxelles National (Zaventem) et de la station de métro Maelbeek (Bruxelles), trois personnes ont été interpellées le 24 mars 2016, en début de soirée, devant les locaux du parquet fédéral.

Il s’agit de Fayçal C., Khalid A. et Mariam A. Une quatrième personne, Ali E. a été interpellée sur la voie publique à Bruxelles, avenue du Port, et emmenée pour audition approfondie. Khalid A., Mariam A. et Ali E. ont été remis en liberté par le juge d’instruction spécialisé en matière de terrorisme.

Deux perquisitions ont ensuite été effectuées dans la soirée, une à Bruxelles et l’autre à Schaerbeek. Les résultats sont encore en cours d’exploitation. Deux autres personnes ont aussi été interpellées alors que leur véhicule quittait le ring de Bruxelles à la sortie Jette. Il s’agit de Abou A. et d’une autre personne. Un homme a également été interpellé ce vendredi après-midi à Meiser mais son identité demeure inconnue. Il est blessé à la jambe et a été conduit à l'hôpital.

Plein écran
© photo_news
afficher les nouveaux faits marquants
  1. Polémique aux États-Unis: une responsable sanitaire annonce des morts déguisée en clown
    Play

    Polémique aux États-Unis: une responsa­ble sanitaire annonce des morts déguisée en clown

    12:06
  2. Les joueurs du PSG s’amusent avec le téléphone de Verratti dans une piscine: “Humour de millionnaires”
    Play

    Les joueurs du PSG s’amusent avec le téléphone de Verratti dans une piscine: “Humour de millionnai­res”

    10:06