Plein écran
© belga

Un juge d'instruction saisi dans l'affaire du jeune tué par un métro

Un juge d'instruction a été saisi dans le dossier de la mort de Soulaïmane Jamili, l'adolescent de 15 ans tué par un métro à la station Osseghem le 21 février 2014. En mai dernier, la famille du jeune garçon avait introduit une plainte avec constitution de partie civile pour homicide involontaire, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information parue dans La Dernière Heure.

  1. Ado tué par un métro: la famille porte plainte
    Update

    Ado tué par un métro: la famille porte plainte

    La famille de Soulaïmane Jamili, l'adolescent de 15 ans tué par un métro à la station Osseghem le 21 février dernier, a annoncé mercredi qu'elle avait introduit une plainte avec constitution de partie civile pour homicide involontaire. Selon la famille, le jeune homme a paniqué parce qu'il avait été "traité comme un criminel" lors d'un contrôle policier. Les premiers éléments de l'enquête faisaient état d'un probable suicide mais cette version est contestée par les proches de la victime, décrite comme un "enfant joyeux et sans histoire".