Plein écran
© DR

Un mystérieux compte à rebours intrigue

UpdateQue se passera-t-il ce dimanche vers 9h? La communauté du Web s'interrogeait sur l'apparition d'un mystérieux compte à rebours sur le site internet www.opcharliehebdo.com. Il ne s'agissait que d'une opération visant à récolter le plus de visites et de clics possibles, comme l'avançaient certains observateurs attentifs. Elle est signée Rantic, la même agence qui avait mis sur pied le faux site Emmayournext.com, désignant Emma Watson comme la prochaine victime des photos intimes de stars volées.

Anonymous est-il à l'origine du hashtag #OP.Charlie.Hebdo? Sur Twitter, le collectif de pirates informatiques a pris ses distances par rapport à cet étrange décompte.

Les auteurs du site font en tout cas tout pour cacher leur identité: l'adresse est enregistrée en Grande-Bretagne alors qu'il est hébergé aux Etats-Unis. En deux jours, il a déjà changé de serveur à deux reprises.

"Attendez-vous à une réaction massive de notre part"
Certains y voient la menace d'un nouvel acte terroriste, d'autres appellent carrément à annuler la marche républicaine. L'initiative suscite l'angoisse sur les réseaux sociaux, même si cela pourrait très bien être l'oeuvre d'un mauvais plaisantin.

Jeudi, le collectif Anonymous lançait l'action #OpCharlieHebdo en prévenant: "Attendez-vous à une réaction massive de notre part". Anonymous est passé à l'action en publiant une liste de comptes Twitter qui appartiendraient, selon eux, à des jihadistes.