Oussama Atar serait le cerveau des attentats de Paris et Bruxelles
Plein écran
Oussama Atar serait le cerveau des attentats de Paris et Bruxelles © Photonews / RV

Un petit groupe de ministres avait décidé dès 2008 d'obtenir le retour d'Atar

On savait que le Belgo-Marocain Oussama Atar, soupçonné par certains enquêteurs d'être un cerveau des attentats de Paris et de Bruxelles et qui serait décédé en Syrie ou en Irak, avait été libéré d'une prison irakienne en 2012 sur insistance des autorités belges. Samedi, La Libre Belgique et la Dernière Heure rapportent que la décision de faire le forcing pour obtenir son retour en Belgique a été prise le 9 avril 2008 "par un petit cénacle de ministres du gouvernement Leterme 1".

  1. Oussama Atar, cerveau des attentats de Bruxelles et Paris, serait décédé
    Video

    Oussama Atar, cerveau des attentats de Bruxelles et Paris, serait décédé

    Les services de renseignement français considèrent que le Belgo-Marocain Oussama Atar, un des principaux cerveaux des attentats de Paris et de Bruxelles, est décédé il y a quelques semaines en zone irako-syrienne, rapporte BFMTV jeudi. Le corps du djihadiste n'a pas été retrouvé, mais des informations concordantes ont donné la conviction aux services secrets que le "chimiste" est décédé récemment en zone de combat.