Illustration.
Plein écran
Illustration. © photo_news

Un terroriste qui a reconnu une décapitation laissé libre par un juge bruxellois

La Belgique a beau avoir été frappée par le terrorisme récemment, il semble qu'un certain laxisme à l'égard des terroristes perdure. La semaine dernière, un juge bruxellois a ainsi refusé de priver un homme de liberté alors qu'il venait d'être condamné pour participation à un groupe terroriste et qu'il a reconnu avoir décapité un homme en Syrie. Le coupable circule donc librement dans Bruxelles.