Plein écran
© PokerStars

Une jeune présentatrice belge lance sa carrière en France

Plein écran
© PokerStars
Plein écran
© PokerStars
Plein écran
© PokerStars

Du petit écran belge à la grande télé française, il n'y a qu'un pas, pas qu'a décidé de Franchir la jeune Belgo-espagnole Gaëlle Garcia Diaz. C'est en effet à partir du 14 mars prochain que l'on pourra découvrir notre compatriote en tant qu'animatrice de la nouvelle saison de l'émission à succès de la chaine française NRJ12 : La maison du Bluff 4.

Gaëlle n'est pas à son coup d'essai en matière de présentation. Elle a fait ses débuts en 2010 à la tête de l'émission musicale de la chaine JIM TV : le TOP 40 Hitlist. Elle a ensuite présenté un talk-show sur la même chaîne (Watcha Want) et a également assuré la retransmission live des plus grands festivals de Belgique (Festivalities) : Summer Festival, Rock Werchter, Tomorrowland, etc.

Animatrice confirmée, Gaëlle possède néanmoins d'autres cordes à son arc qui ont fait d'elle un choix évident pour les producteurs de la Maison du Bluff. En effet, en janvier 2011, elle devient présentatrice de l'EPT (European Poker tour) pour le compte de PokerStars.be qui est actuellement la plus grande plateforme online de poker dans le monde. Barcelone,  les Bahamas, Madrid, Londres, Berlin, elle a suivi et interviewé les meilleurs joueurs de poker du circuit lors des plus grands évènements. Elle a également assuré les commentaires live des retransmissions des tournois.

C'est donc tout naturellement que Gaëlle s'est à son tour assise à une table de poker. Elle a notamment participé à plusieurs étapes de l'EPT, plus récemment le FPS (France Poker Series) de Deauville et bien entendu le championnat de Belgique.

La Maison du Bluff entame donc dans quelques jours sa 4e saison. Le concept de l'émission est simple mais efficace. C'est une télé réalité mais pas seulement. Elle constitue, en fait, en une réelle école de poker pour les candidats ainsi que pour les téléspectateurs. Le directeur de la Maison du Bluff, Alexis Laipsker, associé au Team PokerStars Pro Français Julien Brecard tenteront pendant un mois complet d'améliorer les compétences des candidats dans la pratique du poker : coaching, mise à l'épreuve, défis surprises, avant d'affronter les tables éliminatoires.

En regard de son compte Twitter, Gaëlle semble impatiente de débuter cette nouvelle aventure.

  1. Pourquoi le médicament qui peut sauver Pia coûte-t-il près de 2 millions d’euros?

    Pourquoi le médicament qui peut sauver Pia coû­te-t-il près de 2 millions d’euros?

    La petite Pia, un bébé de neuf mois, est atteinte d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare qui se caractérise par une faiblesse musculaire progressive. Seul le Zolgensma, un médicament disponible uniquement aux Etats-Unis, pourrait sauver la petite. Coût du produit: 1,9 millions d’euros. Question que tout le monde se pose: comment un traitement capable de sauver une vie humaine peut-il coûter si cher?
  2. “Le médicament le plus cher du monde ne guérira pas Pia”, affirme un spécialiste

    “Le médicament le plus cher du monde ne guérira pas Pia”, affirme un spécialis­te

    Ellen De Meyer, la maman de la petite Pia, est bouleversée par les centaines de milliers de SMS envoyés pour permettre à sa petite fille, atteinte d’amyotrophie spinale, une maladie génétique rare, d’avoir accès au “médicament le plus cher du monde”. Mardi soir, sur la chaîne VTM, elle confiait cependant que son enfant ne guérirait pas si elle reçoit la piqûre à 1,9 millions d’euros de Zolgensma. “Je veux le dire clairement aux gens: c’est une maladie qui restera dans son corps mais elle sera capable de mener une vie relativement confortable. L’injection permettra à Pia d’utiliser pleinement les muscles qui ne sont pas morts.”