Plein écran
© Capture d'écran

Une jeune victime de l'EI fuit l'Irak mais retombe sur son bourreau en Allemagne

Ashwaq avait fui l'Irak en 2015 et trouvé refuge en Allemagne. Elle est retournée d'urgence dans son pays après être retombée par hasard sur son ancien bourreau près de Stuttgart...

Ashwaq, 18 ans, fait partie de la communauté kurde yézidie, persécutée par l'EI sous l'occupation de l'Irak et de la Syrie par le groupuscule terroriste. En 2014, elle est enlevée par des membres du "Califat" et vendue comme esclave sexuelle à l'un de ses djihadistes, relate BFMTV.

Pendant près d'un an, elle subira les viols quotidiens de son ravisseur, sera contrainte de se convertir, d'apprendre l'arabe et de faire la prière cinq fois par jour. 

Fuite et exil en Allemagne
Un an plus tard, elle parvient à fuir le pays et à rejoindre l'Allemagne avec sa mère et deux de ses frères. Ils obtiennent le statut de réfugiés, s'installent près de Stuttgart, apprennent l'allemand et la vie reprend peu à peu son cours normal. 

"Je sais où tu vis"
Mais en février dernier, elle replonge dans le cauchemar. Alors qu'elle rentre chez elle, un homme l'arrête: il s'agit de son bourreau de Mossoul, un membre de l'EI répondant au nom d'Abu Humam. Il tente vainement d'établir le dialogue avant de se montrer plus menaçant: "Je sais où tu vis, avec qui et ce que tu fais". 

Retour au pays
Affolée, elle alerte la police allemande... qui se prétend impuissante: l'homme bénéficie du même statut de réfugié qu'elle. Elle décide alors de retourner au Kurdistan irakien pour fuir à nouveau son ravisseur. Selon l'AFP, l'enquête a été suspendue car la Ashwaq n'est plus joignable pour répondre aux questions des enquêteurs.

Football en live

home logo Excel MouscronMOU
FIN
2-2
Standard LiègeSTA
away logo
home logo AnderlechtAND
18:00
CharleroiCHA
away logo