Plein écran
Ingrid Vanherle en compagnie de Thierry Witsel, le père du Diable Rouge qui est aussi son époux. © photo_news

Une première: l'académie du Standard sera dirigée par une femme

C'est une première en Belgique: une femme sera à la tête d'une école des jeunes d'un club professionnel. Le Standard a choisi Ingrid Vanherle pour remplacer Christophe Dessy à la tête de l'Académie Robert Louis-Dreyfus, annonce Het Laatste Nieuws.

Pour ceux qui ne la connaisse pas, Vanheerle est l'une des personnalités les plus marquantes du football féminin belge. Sa carrière de joueuse est impressionnante: elle a gagné sept titres nationaux sous les couleurs de Herk Sport, Anderlecht et du Standard. Elle compte aussi 48 sélections en équipe nationale.

Après avoir mis un terme à sa carrière, elle a été engagée comme responsable communication de la section féminine du Standard. Cela fait 20 ans qu'elle combine son travail comme employée dans une banque avec sa carrière de footballeuse. Puis, elle a été enrôlée par Steven Martens pour collaborer à la création de la BeNe League. Elle y a travaillé pendant trois ans.

Vanherle est au Standard depuis mi-2015 comme responsable administrative de l'Académie. "Elle a directement fait forte impression et selon des sources internes, elle fait du très bon travail", écrit HLN.

L'épouse de Thierry Witsel
Parfaite bilingue, sa pédagogie est appréciée, notamment dans le chef des parents des joueurs qui aiment sa touche féminine. Le départ des talents comme Vanheusden, Verlinden, Bongiovanni et Moutha Sebtaou aura coûté la tête de Christophe Dessy.

Annoncé successeur de ce dernier dans un premier temps, Thierry Verjans sera responsable des U8 aux U19. Lawarée sera accompagnateur des stagiaires (les espoirs proches du noyau A). L'épouse de Thierry Witsel, elle, chapeautera toute l'Académie.