21 paris gagnants, 400.000 euros de gains: la folle quinzaine d’un parieur toulousain

Il avait entamé sa combinaison gagnante en pariant sur une course de biathlon, il l’a terminée à Munich où il a tremblé devant la victoire du Bayern, dimanche après-midi: ce Toulousain a vécu les deux semaines les plus intenses de sa carrière de parieur et elles se ponctuent par un happy end. 

Au cours de ces deux semaines de paris combinés, Greg a pourtant eu l’occasion de retirer ses billes et d’empocher de jolis gains à plusieurs reprises, mais, comme il l’explique dans une vidéo tournée, dimanche à Munich, il avait décidé d’aller jusqu’à la limite, fixée à 400.000 euros par Winamax. 

Cette limite, le Toulousain pouvait l’atteindre si son 21e pari (une victoire du Bayern contre Augsbourg) était gagnant. Et Winamax a forcément suivi son parieur dans les tribunes de l’Allianz Arena. 

Une victoire tranquille des Bavarois pour finir en beauté? C’eut été trop facile. Il a fallu plus de 50 minutes au leader du championnat d’Allemagne pour ouvrir le score et, sans une intervention cinq étoiles de Manuel Neuer à la 85e du terme et un but annulé quelques minutes plus tard, Greg aurait sans doute tout perdu. “Neuer nous doit 400.000 euros”, s’amuse d’ailleurs la société de paris sur Twitter. La nuit a dû être longue pour le parieur et ses quelques amis qui avaient fait le déplacement à Munich. 

400.000 euros remportés après avoir accumulé 21 paris gagnants: ce parieur toulousain a fait sauter la banque et peut dire merci à Manuel Neuer.
Plein écran
400.000 euros remportés après avoir accumulé 21 paris gagnants: ce parieur toulousain a fait sauter la banque et peut dire merci à Manuel Neuer. © Twitter: @WinamaxSport