Adil Rami dément toute signification politique dans sa photo de profil sur Instagram

Le défenseur international français de Fenerbahçe Adil Rami s'est affiché sur les réseaux sociaux en train d'effectuer le même salut militaire controversé qu'ont fait les footballeurs turcs lors de matches internationaux en soutien aux soldats engagés dans l'opération militaire dans le nord de la Syrie. Le joueur a démenti jeudi que cette photo fasse référence à l’opération turque, affirmant l’avoir postée il y a plus d’un mois.

Depuis mercredi soir, la photo de profil du champion du monde sur Instagram le dépeint main droite tendue au niveau du front et sourire aux lèvres, sous le maillot du club d'Istanbul qu'il a rejoint fin août après avoir été licencié par l'Olympique de Marseille. 

Le même geste a été effectué ces derniers jours à plusieurs reprises par des footballeurs de la sélection turque après leurs buts ou à la fin de leurs matches contre l'Albanie vendredi et la France lundi, en qualifications à l'Euro 2020. 

La polémique ayant émergé de ce salut des joueurs turcs a conduit l'UEFA à annoncer mardi l'ouverture d'une enquête disciplinaire portant sur une potentielle "provocation politique". La fédération turque de football, ainsi que le sélectionneur et plusieurs joueurs, ont confirmé que ce salut était une marque de soutien envers les soldats engagés dans l'opération turque en Syrie contre des forces kurdes, offensive qui a déclenché un tollé international depuis son lancement le 9 octobre par le président Recep Tayyip Erdogan. La publication de Rami a suscité les réactions positives sur les réseaux sociaux de nombreux fans turcs, qui y voient une marque de soutien à cette offensive.

Le défenseur a pour sa part indiqué dans une vidéo avoir posté ce cliché “il y a un peu plus d’un mois”, soit avant le lancement de l’opération militaire turque. Plusieurs captures d’écran d’archives prises sur Instagram témoignent en effet de ce que Rami avait déjà posté cette photo de profil avant le début de l’offensive.

La nouvelle photo d'Adil Rami sur Instagram.
Plein écran
La nouvelle photo d'Adil Rami sur Instagram. © Instagram
  1. Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidation

    Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidati­on

    La maison de prêt-à-porter, Carlo et Fils, s’est fait un nom tout au long de son histoire. Située à la rue Maréchal Foch à Châtelineau (Châtelet), elle était devenue le tailleur officiel de l’équipe nationale belge de football, mais aussi du Royal Sporting Club Anderlecht, du Royal Charleroi Sporting Club et du Royal Standard Club Liège. Le Spirou Charleroi en basket et le binôme Justine Henin-Carlos Rodriguez en tennis ont également fait appel à ses services.
  2. La transformation physique et le message d’espoir de Claudia Nainggolan

    La transforma­ti­on physique et le message d’espoir de Claudia Nainggolan

    Depuis plus d’un an, Claudia, l’épouse de Radja Nainggolan, lutte contre le cancer. Après avoir gardé le silence durant les trois premiers mois, elle avait révélé sa maladie sur les réseaux sociaux, en juillet dernier. Depuis lors, elle évoque de temps à autre son combat et donne des nouvelles de son état de santé. Sa dernière publication laisse apparaître une silhouette musclée, elle qui assure “avoir toujours détesté le sport.”