Plein écran
Gitte Vander Elst et sa fille Daya. À droite, Michy Batshuayi. © Pieter-Jan Vanstockstraeten

Batshuayi nie avoir abandonné sa fille malade: “Je m’occuperai toujours des miens”

Le week-end dernier, Gitter Vander Elst racontait dans les pages de Het Laatste Nieuws le conflit qui l’oppose à Michy Batshuayi, le père biologique de sa fille Daya, âgée de deux ans et partiellement sourde. Quelques jours après ces révélations, le Diable rouge a tenu à répondre aux accusations selon lesquelles il laisserait la fillette à son triste sort.

Dans son témoignage, Gitter Vander Elst racontait comment elle était tombée enceinte de Michy Batshuayi après une nuit passée dans une chambre d’hôtel de Londres en février 2017. Aujourd'hui maman d'une petite Daya, malheureusement née très malade, la jeune femme de 27 ans accuse le Diable rouge d’abandonner sa fille à son propre sort.

Après avoir refusé de s’exprimer sur cette affaire, Michy Batshuayi a finalement réagi dans un communiqué publié par RTL Sport. “En tant que personnalité publique, j’ai un devoir d’exemplarité. Mais cela ne justifie en rien la pression dont j’ai été la victime ces derniers jours, du fait de divers articles”, a-t-il déclaré. “À cause d’une erreur, j’ai eu du retard dans le paiement d’une pension alimentaire que je ne conteste pas et que je paye tous les mois. À peine avais-je reçu l’assignation que tout était payé, apuré et régularisé. Même le procureur a considéré que je n’avais pas commis d’infraction”.

“On m’accuse maintenant à grand renfort d’images instrumentalisées d’avoir ‘abandonné ma famille’, ce qui est faux et diffamatoire”, poursuit-il. “S’agissant de la filiation juridique que l’on souhaite m’imposer, elle fait l’objet d’une procédure en cours. Quant à moi, je n’ai qu’un seul message à faire passer malgré tout: je m’occupe et m’occuperai toujours des miens”.