Plein écran
Capture d'écran © Sonuma

Bobby Böhmer, légende du Sporting de Charleroi, succombe à ses blessures après une violente agression

Mise à jourGerhard “Bobby” Böhmer, ancienne gloire du Sporting de Charleroi dans les années 70, est décédé des suites de ses blessures après une violente agression survenue samedi dernier à proximité de son domicile à Lodelinsart (Charleroi), rapportent la DH et SudPresse.

La DH signalait ce jeudi l’agression de Bobby Böhmer (74 ans), victime de violents coups portés au visage et au corps par un toxicomane. L’ancien joueur n’avait pas alerté son médecin immédiatement et ne s’était rendu à l’hôpital que quelques jours plus tard en raison de douleurs persistantes. Hospitalisé dans un état critique, Bobby Böhmer aurait malheureusement trop traîné. Son état s’est en effet rapidement dégradé et l’Autrichien bien connu des Carolos a succombé à ses blessures dans la nuit de jeudi à vendredi, précise SudPresse. 

Le portrait du joueur, par Roger Laboureur, sur le site des archives de la Sonuma (1976)

Intervention fatale dans une altercation?

Il est décédé à l’hôpital Marie Curie de Lodelinsart, a confirmé à l’agence Belga Yves Delprat, un ami. Bobby Böhmer, qui a évolué entre 1970 et 1978 au Sporting mais également à l’Olympic de Charleroi, était intervenu samedi dernier dans une altercation opposant deux autres personnes dans son quartier. L’ex-joueur de football avait raconté à ses proches avoir reçu des coups de batte de baseball. Son état de santé s’est rapidement détérioré jeudi matin. “Il m’a appelé mardi pour lui apporter des médicaments car il ressentait des douleurs. Jeudi, il ne se sentait pas bien et il a été transporté à l’hôpital Marie Curie de Lodelinsart”, confient Gil Zorzan et Yves Delprat, amis de longue date.

Plainte déposée: le parquet n’est pas au courant

Une plainte a été déposée à la police. Le parquet de Charleroi indique toutefois ne pas être au courant. “Nous n’avons pas été avisés des faits et aucun dossier n’a encore été ouvert”, précise le parquet. “Une autopsie du corps sera probablement réalisée et ensuite, nous comptons investiguer afin de faire la lumière sur les circonstances du décès de la victime.”