Plein écran
© Twitter @Eurosport_FR

“Bonne journée internationale du seum”: ça chambre pour l'anniversaire de France-Belgique

Le 10 juillet. Inutile de vous rappeler l'événement sportif lié à cette date. Il y a un an jour pour jour le rêve belge s’arrêtait à Saint-Pétersbourg après un but de Samuel Umtiti lors de la demi-finale du Mondial face à la France. Une défaite douloureuse qui a poussé certains Diables à juger la qualification française d’imméritée. Suffisant pour emballer les réseaux sociaux et assimiler notre pays au “seum” (NDLR: être dégouté, énervé). Douze mois plus tard, le phénomène reprend vie sur la toile et dans les médias. 

Le temps des souvenirs. Le 2 juillet dernier, on s’enthousiasmait (encore une fois) devant la contre-attaque sublime et salvatrice face au Japon. Quatre jours plus tard, place à un autre heureux coup d’œil dans le rétro avec l'anniversaire de la victoire historique face au Brésil. Mais aujourd’hui, le plaisir de se plonger dans les archives n’est pas tout à fait semblable.

Un avis visiblement partagé par l'humoriste Pablo Andres qui a même décrété “une journée de deuil national.”

“Déjà un an de seum”

“Déjà un an de “seum” pour nos amis belges (et ce n’est pas fini)”, s'amuse Eurosport.  “Le seum belge fête son premier anniversaire”, avance So Foot. “Il y a un an, la France jouait à rien... Et ça n’empêchait pas les Bleus de rouler sur les Diables rouges.”

De son côté, BFMTV s’interroge. “Un an après le but d’Umtiti, la Belgique a-t-elle toujours le seum?”

Une piqûre de rappel qui ne s’est évidemment pas limitée aux médias. Sur les réseaux sociaux, les supporters des Bleus n’ont pas manqué l’occasion de chambrer à nouveau.