Plein écran
© Imgur

Ces stades laissés à l'abandon

VideoUn jour, ils ont accueilli des milliers de personnes. Aujourd'hui, ces stades sont en ruine pour différentes raisons, qu'elles soient économiques, politiques ou fonctionnelles.

Pontiac Silverdome (Detroit)

En 1994, le Pontiac Silverdome de Detroit avait été le théâtre du premier match de coupe du Monde dans un stade couvert (Etats-Unis - Suisse). Les "Detroit Lions" (équipe de football américain) évoluaient dans ce stade il y a encore douze ans.

Aujourd'hui, cette arène de 80.000 places est laissée à l'abandon. Elle avait coûté 55 millions de dollars.

Plus de photos ici

Plein écran
© ap
Plein écran
© ap

Le stade Léon-Bollé (Le Mans)

Ancien stade du Mans jusqu'en 2012, le stade Léon-Bollé a depuis été laissé pour compte. Une partie de ses tribunes a été démolie mais l'essentiel de l'enceinte est toujours bien visible. Dans un triste état, certes. Rénové en 2004, il pouvait accueillir jusqu'à 17.000 personnes.

Ci-dessous, une vidéo datant de 2013.

Plein écran
© DR

Estadio Luis Sitjar (Majorque)

En 1998, c'est sur ce terrain qu'est née la légende de Xavi. Le Catalan a joué son premier match à Majorque dans ce stade. Mais depuis 2007, il est inoccupé et il n'en reste plus grand chose.

Plein écran
© Imgur
Plein écran
© Imgur

Donbass Arena (Donetsk)

En 2012, ce stade accueillait encore l'Euro 2012. Mais il a été touché en 2014 par des bombardements alors que cette région de l'Est de l'Ukraine connaît un conflit sans précédent.

Doté de 51.504 places, il avait coûté la bagatelle de 400 millions de dollars.

Plein écran
© epa
Plein écran
© DR

Estadio de Sarriá (Barcelone)

L'ancienne enceinte de l'Espanyol Barcelone a accueilli de nombreuses rencontres jusqu'en 1997, lorsqu'elle a été détruite.

Les difficultés financières connues par le rival du Barça ont eu raison de ce stade, qui avait tout de même accueilli des rencontres de la Coupe du Monde 1982. Sa capacité était de 43.667 personnes.

Plein écran
© DR
Plein écran
© DR