Plein écran
Soccer Football - Euro 2020 Qualifier - Group A - Bulgaria v England - Vasil Levski National Stadium, Sofia, Bulgaria - October 14, 2019 Stewards and Bulgaria fans during the match. Picture taken October 14, 2019 Action Images via Reuters/Carl Recine © Action Images via Reuters

Chants racistes contre l'Angleterre: un supporter poursuivi en Bulgarie

Un Bulgare a été mis en examen tandis que quatre autres supporters ont été condamnés à une amende et interdits de stade, après les débordements racistes observés lundi lors d'un match contre l'Angleterre à Sofia, a appris l'AFP jeudi de source judiciaire.

"Un homme âgé de dix-huit ans est poursuivi depuis mercredi pour hooliganisme aggravé et va rester 72 heures en garde à vue", a indiqué la porte-parole du parquet de Sofia Nevena Zartova. Selon l'acte d'accusation, il a effectué des gestes obscènes et des saluts nazis au cours de la rencontre de qualification à l'Euro 2020, perdue par Sofia (6-0). Il a également tourné le dos au terrain et a baissé son pantalon deux fois. S'il est reconnu coupable, le jeune homme risque jusqu'à cinq années d'emprisonnement. Les forces de l'ordre avaient annoncé son interpellation mercredi avec cinq autres personnes. 

Les arrestations ont été rendues possibles grâce à la vidéosurveillance dans le stade Vassil-Levski: elle a permis l'identification rapide et certaine de neuf supporters pour avoir adressé des cris de singe et des signes nazis aux joueurs anglais noirs. "Sur les cinq autres, quatre se sont vu infliger une amende de 1.000 leva (511 euros) et des interdictions de deux ans des manifestations sportives. Les procédures contre le cinquième, mineur, sont toujours en cours", a déclaré la porte-parole de la police de Sofia, Svetoslava Kostadinova. 

Quinze mille personnes ont assisté à la rencontre dont les débordements ont déclenché une avalanche de réactions de la part de supporters et de responsables politiques au Royaume-Uni comme dans ce pays des Balkans membre de l'Union européenne. Mardi, l'UEFA a ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre de la Bulgarie et le premier ministre bulgare Boïko Borissov a poussé à la démission le président de la fédération bulgare de football. 

Dans un communiqué, le responsable de l'équipe nationale bulgare Krasimir Balakov a présenté ses excuses aux joueurs anglais ainsi qu'à tous ceux qui ont pu se sentir offensés. Le stade Vassil-Levski était déjà frappé d'un huis-clos partiel pour ce match en raison d'insultes racistes proférées lors du match contre le Kosovo en juin.
La Bulgarie a renforcé les mesures prises contre le hooliganisme dans le football après plusieurs incidents en 2018.

Plein écran
© AP