Plein écran
© Twitter

L’énorme boulette d’un club turc qui transfère... le mauvais joueur

Menemenspor, fraîchement promu en deuxième division turque, a pris contact avec le Gambien Alpha Jallow, a bouclé le transfert et a officiellement annoncé son arrivée. Super, un deal rondement mené? Oui. Sauf que le club voulait en réalité attirer son homonyme Lamin Jallow. 

“Non, mais Jallow quoi. Tu veux recruter un joueur, tu sais même pas comment il s’appelle.” Voilà comment on pourrait résumer en une phrase l’incroyable erreur commise par Menemenspor qui a réussi à faire signer un joueur que le club... ne souhaitait absolument pas.

Promu dans l’antichambre turque, le club s'attelle à étoffer son noyau et cible Lamin Jallow, attaquant de l’US Salernitana en Serie B. Contact est pris avec l’agent du joueur, les négociations sont entamées, puis rapidement finalisées. Le transfert est conclu et le nouveau venu officiellement présenté. 

Sauf que les dirigeants turcs ont négocié avec le représentant d’Alpha Jallow, un homonyme qui porte la même nationalité. Ce n’est qu'après avoir présenté le joueur que le club turc s’est rendu compte de la méprise, révèle Sky Sports. Le contrat a immédiatement été résilié. Le prétexte officiel? Des tests médicaux négatifs. 

  1. Avant Rennes-PSG, Mbappé rembarre une supportrice bretonne

    Avant Ren­nes-PS­G, Mbappé rembarre une supportri­ce bretonne

    Le Paris Saint-Germain retrouve Rennes ce dimanche soir pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1. En avril dernier, Kylian Mbappé avait complètement craqué lors de la défaite de son équipe en finale de la Coupe de France. Interpellé par une supportrice bretonne accusant le jeune prodige de manquer d’humilité, le Parisien a montré le message qu’il avait envoyé à Damien Da Silva, victime d'un tacle violent.