Stéphane Pauwels
Plein écran
Stéphane Pauwels © photo_news

La nouvelle vie de Stéphane Pauwels: “Je ne suis pas au top mais je vais mieux”

L’ancien animateur de RTL a fait le point sur sa nouvelle vie auprès du Soir Mag.

“Je ne suis pas au top mais je vais mieux. J’aimerais que tout ça soit derrière moi pour pouvoir revivre pleinement”. Dans l’attente de son jugement concernant l’affaire de “home invasion” pour laquelle il est inculpé, Stéphane Pauwels fait progressivement son retour sur la scène médiatique. Le chroniqueur a lancé un blog sur le web et interviendra comme consultant pour TV5 Monde. Le Belge a également créé “Boogle”, des terrains de pétanque indoor, l’écriture de son livre est presque terminée, et il ambitionne d’ouvrir un magasin à Mouscron.

Vous l’aurez compris, ses journées sont bien remplies. “Je suis indépendant, donc j’ai besoin de rentrées d’argent. (…) J’ai vraiment une nouvelle vie. Je reprends du plaisir, avec ma compagne, avec la mère de mon enfant, avec les miens. Je suis redevenu le Steph de Mouscron et je n’ai aucun souci avec ça. Je n’ai pas d’ego surdimensionné”, confie-t-il.

S’il se dit “déçu de beaucoup de gens” dans le milieu du journalisme, Stéphane Pauwels n’écarte aucune piste concernant son avenir dans les médias. “Si un jour je reviens à la télé, ce sera pour le plaisir. Je bossais sept jours sur sept. (…) RTL-TVI attend la fin de mon affaire pour que nous puissions rediscuter. Mais je vais être honnête, ce qui me manque le plus, ce n’est pas la télé, c’est la radio”, dit-il notamment.

  1. Quand Adolf Hitler se retrouve parmi les supporters en carton lors d’un match de rugby

    Quand Adolf Hitler se retrouve parmi les supporters en carton lors d’un match de rugby

    Une chaîne de télévision sportive australienne a présenté ses excuses après avoir utilisé une image d’Adolf Hitler lors d’un programme sur le rugby. En s’inspirant de l’idée originale du club allemand du Borussia Mönchengladbach, Fox Sports Australia a proposé aux fans de payer quelques dollars australiens pour faire imprimer une effigie en carton d’eux, grandeur nature, disposée dans les tribunes. Certains d’entre eux en ont profité pour envoyer à la place le portrait de personnages insolites ou historiques, comme Adolf Hitler.