Plein écran
Conor McGregor. © AFP

La somme pharamineuse empochée par Conor McGregor pour son retour dans l’octogone

En seulement quarante secondes, Conor McGregor a signé son retour face à Donald Cerrone, ce samedi. L’Irlandais a empoché un pactole énorme lors de ce combat UFC. 

Quinze mois après sa défaite retentissante contre Khabib Nurmagomedov, il n’y a pas eu de bagarre générale dans et autour de l’octogone après la démonstration de l’Irlandais face à l’Américain. Il y a eu beaucoup de respect de la part du vainqueur envers le battu et une joie hurlée qui a symbolisé toute la rage mise par McGregor pour réussir son pari, lui que beaucoup pensaient fini.

L’ancien retraité des arts martiaux mixtes a amassé beaucoup, beaucoup d’argent durant ce combat: 4,4 millions d’euros, soit 110.000 euros par seconde. À titre de comparaison, son adversaire, Donald Cerrone, a touché 180.000 euros. 

Mais ce n’est pas tout, selon The Sun, l’athlète doit également toucher près de 70 millions d’euros supplémentaires via des recettes liées au “pay-per-view” (ndlr, les droits télévisés), en Angleterre, en Australie et au Canada. La star UFC a confié à ESPN que ce pactole était “le plus important” de sa carrière. McGregor pourrait donc quasiment doubler sa fortune personnelle, estimée à 100 millions d’euros. 

Une revanche face à Mayweather?

En reconquête de son auditoire, McGregor était apparu serein et humble, aux antipodes du bad boy qui a longtemps fait sa mauvaise réputation d’homme, mais a placé très haut le combattant dans le coeur des fans de la discipline, avant son déclin.

Car les trois dernières années ont été celles d’échecs et de frasques successifs, notamment entre la défaite dans l’octogone face à Nurmagomedov et celle subie en boxe anglaise face à l’intouchable Floyd Mayweather. Ce dernier combat avait battu des records en termes de gains avec plusieurs dizaines de millions d’euros pour les deux acteurs. 

Justement, Mayweather a profité de ce come-back pour annoncer une revanche sur Instagram. Rien n’a été officialisé pour le moment, mais ce combat pourrait bien atteindre des sommets en termes de pactole.