Plein écran
© Instagram @leomessi

La sublime accolade entre Messi et un grand espoir du Barça

Après son couac inaugural à Bilbao, le Barça a rectifié le tir face au Bétis Séville en s'imposant facilement (5-2). Une première au Camp Nou réussie pour Antoine Griezmann et pour Anssumane Fati, qui est devenu le deuxième plus jeune joueur de l’histoire du Barça à évoluer en Liga. En souvenir de cette soirée magique? Une franche accolade avec Lionel Messi. Un cliché rapidement devenu viral. 

Un superbe cadeau. Alors que le marquoir affichait 5-1 et que plus rien ne pouvait arriver au Barça, Ernesto Valverde a exaucé le rêve d’Anssumane Fati en lui offrant ses premières minutes officielles avec l’équipe fanion.  L'adolescent âgé de 16 ans a pu bénéficier durant un peu moins d’un quart d’heure de l'ambiance du Camp Nou. 

Fati avait fait impression en Youth League la saison passée, auteur de quatre buts et de trois passes décisives. De belles performances qui lui avaient permis de quitter le noyau U19 pour intégrer l’équipe B du Barça. 

Après sa permière rencontre avec les professionnels, Lionel Messi a ouvert ses bras à son jeune coéquipier pour une franche accolade. Un joli moment immortalisé et partagé sur les réseaux sociaux. “Très heureux de voir les garçons de la Cantera réaliser leur rêve d’atteindre l’équipe première et de marquer au Camp Nou (NDLR: référence au but inscrit par Carles Perez) en match officiel”. 

Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© AFP
  1. Quand Adolf Hitler se retrouve parmi les supporters en carton lors d’un match de rugby

    Quand Adolf Hitler se retrouve parmi les supporters en carton lors d’un match de rugby

    Une chaîne de télévision sportive australienne a présenté ses excuses après avoir utilisé une image d’Adolf Hitler lors d’un programme sur le rugby. En s’inspirant de l’idée originale du club allemand du Borussia Mönchengladbach, Fox Sports Australia a proposé aux fans de payer quelques dollars australiens pour faire imprimer une effigie en carton d’eux, grandeur nature, disposée dans les tribunes. Certains d’entre eux en ont profité pour envoyer à la place le portrait de personnages insolites ou historiques, comme Adolf Hitler.