Luca Loutenbach alias "double-face": en pleurs à 3-2, survolté à 3-3 (France - Suisse, Bucarest, 28 juin)
Plein écran
Luca Loutenbach alias "double-face": en pleurs à 3-2, survolté à 3-3 (France - Suisse, Bucarest, 28 juin) © Capture d'écran

Le “mème officiel” de la Suisse profite de sa soudaine célébrité

Ce supporter suisse a attiré tous les regards lors de l’incroyable exploit de la “Nati” face à la France en huitièmes de finale de l’Euro. Presque en pleurs à quelques minutes de la fin du temps réglementaire, le fan s’est littéralement transformé en super-guerrier survolté lors de l’égalisation des siens. Un grand moment de direct apprécié par des millions de téléspectateurs à travers le continent, une célébrité immédiate dans la foulée et quelques avantages à la clé... 

  1. La Suisse crée l’exploit et renvoie la France à la maison au terme d’un match complètement fou

    La Suisse crée l’exploit et renvoie la France à la maison au terme d’un match complète­ment fou

    La Suisse crée la deuxième grosse surprise des huitièmes de finale et élimine la France de l’Euro. Le scénario était pourtant cruel pour la Nati... jusqu’à dix minutes de la fin du règlementaire. Deux buts tardifs ont permis aux Helvètes d’arracher les prolongations et c’est aux tirs au but que les hommes de Vladimir Petkovic ont achevé les champions du monde. Le deuxième quart de finale de cet Euro opposera donc l’Espagne à la Suisse, vendredi soir, à Saint-Pétersbourg.
  2. La tension monte pour ces promoteurs de l’italianité en Belgique: “L’Italie, c’est le cœur”
    Interview

    La tension monte pour ces promoteurs de l’italianité en Belgique: “L’Italie, c’est le cœur”

    Belgique - Italie est l’un des quarts de finale du Championnat d’Europe de football 2020 qui attirera tous les regards. Encore plus dans notre pays où la communauté italienne est fortement représentée! Par exemple, 36,3% de la population de Charleroi est de nationalité italienne. Et cela, c’est sans compter sur les personnes naturalisées belges ou qui sont d'origine italienne.
  1. Thomas Müller montre une photo effrayante de ses pieds : “Je dois de toute urgence rendre visite à Nagelsmann”

    Thomas Müller montre une photo effrayante de ses pieds : “Je dois de toute urgence rendre visite à Nagelsmann”

    Après l’Euro et de courtes vacances, Thomas Müller s’apprête à débuter une nouvelle saison avec le Bayern. Avant de reprendre le chemin du travail, l’attaquant de la Manschafft a montré des stigmates de la longue saison écoulée, des pieds abîmés. Des orteils bleus, des ongles cassés, etc. “Je dois rendre une visite urgente à Nagelsmann”, s’est-il amusé, lançant un message à son nouvel entraîneur.
  2. Après l’euphorie, la tristesse: les images déchirantes du prince George face à la défaite des Anglais

    Après l’euphorie, la tristesse: les images déchiran­tes du prince George face à la défaite des Anglais

    Tout avait pourtant bien commencé. Présent avec ses parents, le prince William et Kate Middleton, dans les tribunes de Wembley pour supporter l’équipe d’Angleterre en finale de l’Euro, le prince George n’a pas caché sa tristesse face à la défaite de son pays. L’enfant avait sauté de joie au moment de l’ouverture du score par les Anglais, mais c’était avant que le vent ne tourne en faveur des Italiens...