Plein écran
© Capture d'écran

Le Monopoly qui ridiculise l'Union belge

L'idée vient d'un site satirique pour jeunes de la VRT, Sambal. Il s'agit d'un jeu parodique autour de la gestion financière plus que douteuse de l'Union Belge.  Steven Martens, le CEO de l'UB, figure d'ailleurs sur la boîte. "Revivez le cauchemar financier".

  1. Ça chauffe à nouveau à l'Union belge
    Video

    Ça chauffe à nouveau à l'Union belge

    C'est une nouvelle "bombe" qui risque de fragiliser encore un peu plus l'Union belge et son triumvirat Martens-De Keersmaecker-Madou. Un audit interne accablant met le doigt sur la gestion financière désastreuse au sommet de la Fédération. En cause: des erreurs de management et des constructions fiscales douteuses. Malgré le succès incroyable autour des Diables rouges, l'Union Belge a terminé l'année sur un déficit de 206.000 euros. Les clubs refusent pour l'instant d'avaliser les comptes 2014. L'étau se resserre autour de Steven Martens, CEO de plus en plus décrié. "Nous prenons nos distances par rapport aux articles tendancieux apparus aujourd'hui", a réagi l'UB.