Le terrain de la JS Jamioulx saccagé par des sangliers

Les sangliers sont à la recherche de vers pour se nourrir.

Ces dernières semaines, les terrains des clubs amateurs ont largement souffert des conditions climatiques. Les litres d'eau qui se sont abbatus sur le pays ont abîmé les surfaces de jeu. Pas de chance, à la JS Jamioulx, on doit composer avec un autre facteur indésirable, les sangliers.

"Un champ de mines"
"Cela a commencé vers la fin novembre jusque maintenant. Ils sont encore venus il y a une semaine. Malheureusement on ne peut plus utiliser le terrain qui ressemble désormais à un champ de mines", commente, un brin fataliste, le vice-président du club au micro de RTL.

Pas le choix, pour contrer l'envahisseur, il faut le chasser. Des battues sont d'ailleurs organisées à Ham-sur-Heure-Nalinnes où est implanté le terrain.

"Pour le moment, les sangliers ont très faim. Ils ont fini de manger les glands et les fênes du hêtre. Ils n'ont plus grand-chose à manger donc ils vont chercher dans les prairies, ce qui n'amuse pas les propriétaires bien évidemment", commente Philippe Depasse, directeur de chasse