Pierre Menès s’excuse pour ses propos polémiques sur le racisme anti-blanc

Le célèbre journaliste français s’est invité dans le débat, toujours délicat, du racisme dans le football et ses propos ont fait le bonheur de nombreux personnages à tendance extrémiste sur les réseaux sociaux. 

Le racisme fait à nouveau la une de l’actualité footballistique depuis la sortie de l’Inter Milan et de Romelu Lukaku à Cagliari, où le buteur intériste avait eu droit à son lot de comportements et d’injures racistes, avant et après avoir inscrit le penalty victorieux pour les Nerazzurri. 

Lilian Thuram avait, d’ailleurs, eu des mots très forts au lendemain de cette rencontre, estimant, dans le Corriere dello Sport, qu’“il est nécessaire de dire que les Blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être.” 

Des propos auxquels Pierre Ménès a voulu répondre sur les antennes de Canal +, mais le journaliste français s’est trompé de cible, en mettant en avant “le racisme anti-blanc” dans le foot. “Le vrai problème dans le foot en France, c’est le racisme anti-blancs. J’invite les gens à aller voir les matchs en région parisienne le week-end, et à compter le nombre de blancs sur le terrain. Il y a, en général, le gardien et l’arrière droit.” 

Des propos, au minimum, maladroits, qui sont, depuis vendredi, utilisés sur la toile par plusieurs militants d’extrême droite, pour donner du grain à moudre à leur propagande. Et Pierre Ménès a évidemment tenté de rectifier le tir et en présentant ses excuses aux personnes qu’il aurait “pu blesser involontairement”, mais le mal était déjà, en partie, fait. 

Plein écran
© photo_news