Bixente Lizarazu sous les couleurs du Bayern en 1999
Plein écran
Bixente Lizarazu sous les couleurs du Bayern en 1999 © Photonews

Pourquoi Lizarazu a mis “une patate” à Matthäus: “Un truc à la con”

L’absence de compétitions sportives pousse les amoureux du foot à se plonger dans leurs souvenirs, parfois douloureux. Au micro de RMC, Bixente Lizarazu a évoqué le jour d’août 1999 où il a “mis une patate” à son coéquipier Lothar Matthäus. Un incident qui lui a permis de “gagner le respect” de tous ses partenaires.

Août 1999. Au Bayern, l’ambiance est morose. La reprise est compliquée, l'amère défaite en finale de la Ligue des Champions contre Manchester United hante encore les esprits bavarois. Preuve de la tension qui règne, un simple toro, plutôt enclin à installer rires et bonne humeur d’ordinaire, dégénère. 

“Tout est parti d’un truc à la con”, entame Bixente Lizarazu. Matthäus “me dit que la mauvaise passe vient de moi, que ce n’est pas lui  qui a raté son contrôle. Il commence à parler fort. Je lui réponds, on se rapproche. Il me met la main à la gorge et je lui mets une patate”. 

Une embrouille qui prend une ampleur importante dans les médias. “Des journaux sont carrément venus au Pays basque pour voir si j’avais des antécédents violents. Ils sont venus enquêter pour savoir si j’étais un mec bizarre.”

À l'époque, Lizarazu peut compter sur le soutien du capitaine Stefan Effenberg. “Il n’est pas question qu’il soit sanctionné. S’il y a une amende, c’est moi qui la paie’.

L’incident permet même à l’international français de s’installer dans le vestiaire du Bayern. “Il est vrai que ce jour-là, j’ai eu à la fois le respect de Matthäus et aussi celui de tous me partenaires. Cela a contribué à ce que je prenne ma place au Bayern Munich.”

  1. Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidation

    Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidati­on

    La maison de prêt-à-porter, Carlo et Fils, s’est fait un nom tout au long de son histoire. Située à la rue Maréchal Foch à Châtelineau (Châtelet), elle était devenue le tailleur officiel de l’équipe nationale belge de football, mais aussi du Royal Sporting Club Anderlecht, du Royal Charleroi Sporting Club et du Royal Standard Club Liège. Le Spirou Charleroi en basket et le binôme Justine Henin-Carlos Rodriguez en tennis ont également fait appel à ses services.
  1. La transformation physique et le message d’espoir de Claudia Nainggolan

    La transforma­ti­on physique et le message d’espoir de Claudia Nainggolan

    Depuis plus d’un an, Claudia, l’épouse de Radja Nainggolan, lutte contre le cancer. Après avoir gardé le silence durant les trois premiers mois, elle avait révélé sa maladie sur les réseaux sociaux, en juillet dernier. Depuis lors, elle évoque de temps à autre son combat et donne des nouvelles de son état de santé. Sa dernière publication laisse apparaître une silhouette musclée, elle qui assure “avoir toujours détesté le sport.”
  2. Il avoue redouter la reprise, un joueur de Watford “lynché”: “J'espère que ton fils attrapera le coronavirus”

    Il avoue redouter la reprise, un joueur de Watford “lynché”: “J'espère que ton fils attrapera le coronavi­rus”

    En votant mercredi à l’unanimité en faveur d’une reprise des entraînements avec contact, la Premier League a fait un grand pas vers un redémarrage du championnat d’Angleterre suspendu mi-mars par la pandémie de coronavirus. Une reprise redoutée par certains joueurs dont Troy Deeney, le capitaine de Watford qui a exprimé publiquement ses craintes. Des propos qui lui ont valu un “lynchage” sur les réseaux sociaux.