Plein écran
Ronaldinho. © EPA

Privé de passeport, Ronaldinho devient... ambassadeur du tourisme au Brésil

Le prodige brésilien Ronaldinho ne peut pas sortir de son pays à cause d'une amende de 8 millions d’euros qu’il n’a toujours pas payée. Malgré cela, le soutien de Jair Bolsonaro vient d’être nommé ambassadeur du tourisme brésilien. 

“Ronnie” est de retour sur le devant de la scène. Dans un communiqué, Embratur, institut qui dépend du ministère du Tourisme, a déclaré que la mission de l’ancien joueur de football serait “purement volontaire” et qu’il aidera dans différentes campagnes de promotion. “Le tourisme est très important pour créer des emplois et restaurer notre image à l’international”, a déclaré l’ancien numéro 10 du PSG et du Barça.

L’imprévisible brésilien a de graves problèmes avec la justice et cette nomination a fait du bruit outre-Atlantique. Privé de passeport, il n’a pas payé une amende de plusieurs millions d’euros pour une construction immobilière illégale dans une zone environnementale protégée, celle du lac Guaiba, près de Porto Alegre.

Sans un papier qui permet de voyager à l’international, celui qui a soutenu le nouveau président Jair Bolsonaro aura sans doute du mal à promouvoir le tourisme brésilien à l'international.