Plein écran
Bernio Verhagen, alias le "footballeur fantôme" © DR.

Quatre clubs en un an, aucun match joué: l’histoire rocambolesque du “footballeur fantôme”

Le Viborg FF, formation de D2 danoise, a porté plainte contre le “faux footballeur” Bernio Verhagen (25 ans) après l’avoir fait signer en octobre dernier. Les dirigeants scandinaves se sont vite rendu compte de la supercherie en le voyant à l’œuvre à l’entraînement. Le joueur, qui semble plutôt être un imposteur, a été enrôlé par… quatre clubs rien qu’en 2019 sans y avoir joué le moindre match. Une histoire surréaliste.

Bernio Verhagen a débarqué en octobre dernier en provenance du club chilien d’Audax Italiano. C’est un prétendu émissaire de l’agence de football Stellar Group qui avait proposé ses services au club danois en juillet dernier, affirmant qu’il rallierait la Chine en janvier et qu’il cherchait un club entre-temps. Sans même l’avoir vu jouer, Viborg FF lui offre alors un contrat de quelques mois.

Seulement voilà, dès le premier entraînement, les dirigeants danois constatent ses piètres qualités footballistiques et se rendent compte de l’arnaque. Se sentant légitimement floué, le club danois décide de porter plainte pour fraude, vol d’identité et falsification de documents. “Il est clair que c’est une grande arnaque susceptible d’impliquer beaucoup de gens dans plusieurs pays”, s’indigne le club.

L’historique de transferts disponible sur le site Transfermarkt révèle qu’il serait passé par le club moldave du Dinamo-Auto et le club sud-africain de Cape Town City mais en réalité, il n’y aura jamais joué. L’entraîneur du club moldave, Igor Dobrovolsky, a déclaré à l’agence Reuters qu’ils n’avaient jamais entendu parler de lui, tandis que le propriétaire du Cape Town City FC, John Comitis, affirme que le joueur n’a jamais obtenu de contrat parce qu’ils avaient “découvert quelque chose qui n’allait pas”.

Plein écran
"e" © ""

Dans le microcosme footballistique, Bernio Verhagen est déjà surnommé le “footballeur fantôme”. Pour ne rien arranger, il serait soupçonné de maltraitance envers sa compagne. Selon la presse chilienne, il l’aurait séquestrée dans une chambre d’hôtel au Chili. Selon lui, s’il a quitté le pays, c’est parce qu’il aurait été victime de racisme.