Plein écran
© AFP

Ronaldinho retenu au Paraguay depuis près de 70 jours

Assigné à résidence à Asuncion pour usage de faux passeport, l'ancienne star du football brésilien Ronaldinho est retenu depuis près de 70 jours au Paraguay, où ses avocats tentent toujours d'obtenir sa libération.

"Nous espérons que l'accusation sera convaincue et permettra à Ronaldinho et à son frère (Roberto de Assis Moreira) de retourner dans leur pays. Nous n'avons pas d'autre choix que d'attendre que l'enquête soit terminée", a confié à l'AFP une source de la défense.

Après un mois derrière les barreaux, le Ballon d'Or 2005 et son frère sont depuis le 7 avril assignés à résidence dans un hôtel du centre historique de la capitale du Paraguay, en échange du paiement d'une caution d'1,6 million de dollars.

"C'est un coup très dur, jamais je n'aurais imaginé me retrouver dans une telle situation", a expliqué fin avril l'ancien attaquant du FC Barcelone et du Paris SG dans un entretien au journal paraguayen Abc.

"Je me suis retrouvé totalement pris au dépourvu lorsque j'ai appris que ces passeports n'étaient pas valables", a également affirmé Ronaldinho lors de cette première prise de parole publique depuis son arrestation le 6 mars, peu après son arrivée à Asuncion avec son frère.

Venus pour faire notamment la promotion d'un livre, tous deux sont accusés d'être entrés au Paraguay en possession de faux passeports. Ils encourent jusqu'à cinq ans de prison.

Le ministère public paraguayen, qui dispose d'une durée de six mois pour enquêter, a déjà ordonné l'arrestation de 18 personnes en rapport avec cette affaire. Ce mardi, la procureure générale de l'État, Sandra Quinonez, a rejeté une demande de récusation contre les cinq procureurs chargés de l'enquête, présentée par deux des accusés paraguayens.

  1. La transformation physique et le message d’espoir de Claudia Nainggolan

    La transforma­ti­on physique et le message d’espoir de Claudia Nainggolan

    Depuis plus d’un an, Claudia, l’épouse de Radja Nainggolan, lutte contre le cancer. Après avoir gardé le silence durant les trois premiers mois, elle avait révélé sa maladie sur les réseaux sociaux, en juillet dernier. Depuis lors, elle évoque de temps à autre son combat et donne des nouvelles de son état de santé. Sa dernière publication laisse apparaître une silhouette musclée, elle qui assure “avoir toujours détesté le sport.”
  2. Il avoue redouter la reprise, un joueur de Watford “lynché”: “J'espère que ton fils attrapera le coronavirus”

    Il avoue redouter la reprise, un joueur de Watford “lynché”: “J'espère que ton fils attrapera le coronavi­rus”

    En votant mercredi à l’unanimité en faveur d’une reprise des entraînements avec contact, la Premier League a fait un grand pas vers un redémarrage du championnat d’Angleterre suspendu mi-mars par la pandémie de coronavirus. Une reprise redoutée par certains joueurs dont Troy Deeney, le capitaine de Watford qui a exprimé publiquement ses craintes. Des propos qui lui ont valu un “lynchage” sur les réseaux sociaux.
  3. Le Barça lance la vente de ses propres masques de protection
    Play

    Le Barça lance la vente de ses propres masques de protection

    Le FC Barcelone lance la vente de sa première ligne de masques de protection qui sont disponibles en trois modèles différents aux designs exclusifs via la plateforme e-commerce Camp Nou Barça Store et les Barça Stores gérés par le Club. le FC Barcelone a souhaité répondre aux besoins des fans et des membres qui souhaitent montrer leur identification avec le Barça via un produit officiel de qualité et qui offre un haut niveau de protection.
  4. Le panier de grande classe de Cristiano Ronaldo
    Play

    Le panier de grande classe de Cristiano Ronaldo

    La saison de Serie A reprendra-t-elle ses droits à la fin du mois de juin? Une décision devrait tomber ce jeudi. En attendant, les joueurs retrouvent avec plaisir les terrains d’entraînement. Cristiano Ronaldo est visiblement prêt et n’a rien perdu de son adresse durant l’interruption forcée. Le Portugais a une nouvelle fois étalé toute son aisance technique avec un panier marqué grâce à une “louche” soignée et précise. La classe.