Victor Sanchez del Amo (à droite), alors entraîneur du Deportivo La Corogne (archives)
Plein écran
Victor Sanchez del Amo (à droite), alors entraîneur du Deportivo La Corogne (archives) © EPA

Un entraîneur de D2 espagnole suspendu en raison d'une vidéo à caractère sexuel

Victor Sanchez del Amo, l'entraîneur du Malaga CF, a été suspendu par le club après la diffusion d'une vidéo à caractère sexuel impliquant le technicien sur les réseaux sociaux, a annoncé la formation de division 2 espagnole mardi soir via communiqué.

  1. Il n’y a pas que City et le PSG qui rêvent d’enrôler Lionel Messi

    Il n’y a pas que City et le PSG qui rêvent d’enrôler Lionel Messi

    Depuis que Lionel Messi a officiellement annoncé qu’il désirait quitter Barcelone, de nombreux détournements et parodies fleurissent sur les réseaux sociaux. Si certains clubs comme Manchester City ou le PSG se sont déjà positionnés pour tenter d’enrôler La Pulga, d’autres clubs (belges notamment) optent plutôt pour une touche d’humour pour le séduire. Même des clubs de baseball et de cyclisme semblent prêts à accueillir la star argentine.
  2. Les propos d’Anelka envers Domenech déformés? La mise au point de L’Équipe

    Les propos d’Anelka envers Domenech déformés? La mise au point de L’Équipe

    Très attendu, le documentaire “Anelka l'incompris” est disponible sur Netflix depuis le 5 août. Évidemment, l’altercation entre l’attaquant français et Raymond Domenech lors du Mondial 2010 est évoquée. Interrogé à ce sujet, Williams Gallas, présent dans le vestiaire, assure que les propos rapportés par L’Équipe en Une ne sont pas exacts. Confronté à des accusations de “mensonge”, le quotidien a répondu dans un article réservé à ses abonnés.
  3. “Eux, ils font descendre leurs joueurs du bus”: Luis Fernandez recadre Raymond Domenech

    “Eux, ils font descendre leurs joueurs du bus”: Luis Fernandez recadre Raymond Domenech

    Ces derniers jours, Raymond Domenech a multiplié les tweets et les critiques à l’encontre d’entraîneurs impliqués dans les Final 8 de la Ligue des Champions. Après ceux de Gian Piero Gasperini, ce sont les choix de Pep Guardiola et Julian Nagelsmann qui ont été ciblés par l’ancien sélectionneur des Bleus. Des prises de position qui ne plaisent pas à tout le monde, notamment à Luis Fernandez qui n’a pas manqué l’occasion de recadrer son confrère.