Les angoisses et les doutes de Mary-Sophie Harvey qui raconte avoir été droguée durant la dernière nuit des championnats du monde de natation.
Plein écran
Les angoisses et les doutes de Mary-Sophie Harvey qui raconte avoir été droguée durant la dernière nuit des championnats du monde de natation. © Instagram

Une médaille puis le trou noir: le cauchemar de Mary-Sophie Harvey, droguée pendant les mondiaux de natation

De la joie aux doutes, de la lumière à une ombre insoutenable en quelques heures: Mary-Sophie Harvey a participé aux meilleurs championnats du monde de l’histoire de la natation canadienne, mais elle a surtout refermé ses championnats du monde par une terrible expérience: elle n’a plus le moindre souvenir de sa dernière nuit en Hongrie.  

  1. Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillance policière
    Independer

    Partez en vacances la conscience tranquille: demandez une surveillan­ce policière

    En été, nombreux sont les cambrioleurs qui profitent de l’absence des vacanciers. Vous partez bientôt en vacances et vous voulez éviter les visiteurs indésirables ? Demandez à la police locale de surveiller régulièrement votre habitation depuis l’extérieur, de jour comme de nuit, ce service est totalement gratuit. Vous pouvez également souscrire une assurance vol supplémentaire. Independer.be vous explique comment protéger votre habitation et son contenu.
  2. Le malaise d’Anita Alvarez vu par le médecin-chef du COIB: “Elle devrait penser à arrêter, elle a échappé à la mort”

    Le malaise d’Anita Alvarez vu par le médecin-chef du COIB: “Elle devrait penser à arrêter, elle a échappé à la mort”

    Inconsciente dans l’eau, proche de la noyade et finalement sauvée pour son entraîneuse: les images glaçantes de Anita Alvarez aux championnats du monde de natation synchronisée ont fait le tour de la planète. Et pourtant, la nageuse américaine envisage de participer à la finale par équipes, ce vendredi. Incompréhensible pour Johan Bellemans. “Si c’était l’un de nos athlètes, on l’aurait directement renvoyé à la maison”, confie le médecin-chef du Comité Olympique Interfédéral Belge (COIB) dans un entretien accordé au Laatste Nieuws.