Vertonghen applaudi à l’Ancienne Belgique lors d’un concert “incroyable”

Alors qu’il traverse une période compliquée à Tottenham, Jan Vertonghen s’est ressourcé à Bruxelles. Le Diable Rouge a assisté ce lundi au concert du rappeur Stormzy et a eu droit à une ovation du public présent. 

  1. Déception de Vertonghen: la mise au point de son agent

    Déception de Vertonghen: la mise au point de son agent

    Faire taire les rumeurs et boucler la polémique. Voilà à quoi s’est attelé Tom De Mul, l’agent de Jan Vertonghen, après les nombreux commentaires nés de l’attitude du Diable Rouge, mercredi dernier en FA Cup. Pour rappel, le défenseur des Spurs avait laissé apparaître sa déception après avoir été remplacé. Son regard plongé dans le vide a fait le tour des médias britanniques et européens semant encore un peu plus le doute sur son avenir à Londres.
  1. Conflit sur les droits de l'hymne “Waar is da feestje?”: “On parle de dizaines de milliers d'euros”

    Conflit sur les droits de l'hymne “Waar is da feestje?”: “On parle de dizaines de milliers d'euros”

    “Waar is da feestje?”, le fameux hymne chanté ces dernières années à pleins poumons par les supporters des Diables Rouges, est source de conflit autour des droits d’auteur, rapporte mardi HLN, sur base du témoignage de Diego De Mol, des Pitaboys, en quête de la paternité de ce “hit”, menaçant d’adresser une note salée à la fédération belge et au rappeur Pita. Le conflit porterait sur plusieurs dizaines de milliers d’euros.
  2. Six supporters français ont loupé Hongrie-France après avoir confondu Budapest avec... Bucarest

    Six supporters français ont loupé Hong­rie-Fran­ce après avoir confondu Budapest avec... Bucarest

    Des milliers de supporters de l’équipe de France s’étaient déplacés samedi à Budapest pour le deuxième match de phase de poules des Bleus face à la Hongrie. Six supporters manquaient à l’appel. La raison? Ils ont confondu la capitale hongroise avec Bucarest, qui se trouve en Roumanie et qui accueille également des matchs de l’Euro. Mais ils n'ont peut-être pas tout perdu, puisque si la France gagne face au Portugal mercredi soir, elle disputera en effet son huitième de finale à Bucarest, lundi à 21h.